Incontinence et fuites urinaires : quelles sont les solutions pour les traiter ?

Il suffit parfois de peu de choses à mettre en place pour que les problèmes de fuites urinaires et d'incontinence ne soient plus qu'un mauvais souvenir. Surtout ne laissez pas la situation s'installer et retrouvez ainsi une vie sociale et sentimentale normale. Sachez que le périnée est incapable de se retonifier seul. revenons ici sur toutes les solutions qui s'offrent à vous.

Au sommaire :

L'importance de consulter un professionnel de santé

Qu'il s'agisse d'un gynécologue, d'une sage-femme, d'un kinésithérapeute, ou d'un urologue ; la priorité du professionnel de santé, lorsqu'il s'adresse à des personnes atteintes d'incontinence urinaire, est de rassurer.

Après avoir posé son diagnostic, fait un bilan périnéal, il va trouver les mots justes pour expliquer que ce dysfonctionnement très fréquent n'a rien d'anormal quand on connaît l'extrême vulnérabilité du périnée. Il va ainsi dédramatiser la situation pour amener la patiente à comprendre son problème et lui permettre d'envisager le plus sereinement possible une prise en charge adaptée. 

Les solutions pour traiter l'incontinence

Certes contrariants, les troubles engendrés par une instabilité du plancher pelvien n'ont heureusement rien d'alarmants et peuvent être facilement corrigés sans forcément en passer par les médicaments, et encore moins par la solution radicale de l'opération.

En effet, il suffit bien souvent d'une bonne rééducation périnéale et d'une meilleure hygiène de vie pour permettre au périnée de retrouver son tonus, et finalement, redonner confiance aux personnes concernées.

Pour ce faire, plusieurs techniques existent :

Rééducation par électrostimulation périnéale

L'électrostimulation périnéale : Neurotrac ContinenceUtilisée dans les cas nécessitant une intervention rapide, notamment après une grossesse, la technique de l'électrothérapie consiste à introduire dans le vagin une sonde qui, reliée à un électrostimulateur, va diffuser un léger courant électrique, parfaitement indolore. Ainsi stimulés, les muscles du périnée vont se contracter automatiquement. Pour que la contraction redevienne un réflexe naturel et que la patiente retrouve le contrôle de son périnée, il faut compter une quinzaine de séances d'environ 30 minutes.

Ces séances d'électrostimulation périnéale peuvent s'effectuer de deux manières :

La rééducation en biofeedback

Appareil biofeedback pour la rééducation périnéaleSur le même principe que l'électrostimulation, puisqu'elle utilise également une sonde vaginale, la méthode du "biofeedback" rend la patiente un peu plus actrice de sa rééducation. Dans ce cas précis, c'est elle qui contracte volontairement son périnée. L'appareil capte ses mouvements et lui fait savoir par un signal visuel ou sonore s'ils sont efficaces, afin de la guider et de lui permettre d'adapter ses efforts.

 

A partir du moment où les séances de rééducation périnéale à base d'électrostimulation ou de biofeedback, pratiquées par un kinésithérapeute uro ou une sage-femme, sont recommandées par votre médecin et bénéficient d'une prescription médicale, le coût de ces séances est remboursé par la Sécurité Sociale et les mutuelles santé.

Depuis quelques temps, des solutions sur le principe du biofeedback sont proposées pour réaliser chez soi des exercices de biofeedback intéractifs. Les appareils de santé connectés sont dotés d'un dispositif intra-vaginal (généralement en forme de sonde) et sont reliés sans fil par bluetooth à une application qui propose différents niveaux d'exercices. Le périnée est symbolisé par une fleur ou un diamant que l'on voit monter et descendre lorsque les muscles se contractent où se relâchent pendant les exercices. Cette technique est très motivante car on voit l'évolution de son travail.

La rééducation manuelle ou CMP (Connaissance et Maîtrise du Périnée)

Dans ce cas précis, ce sont les doigts du praticien qui remplacent la sonde, aident la patiente à identifier très précisément les zones de faiblesse et la guident dans ses mouvements de contraction.

L'avantage de cette technique est qu'elle utilise des images très parlantes (grotte, vague et autre pont-levis) pour visualiser le périnée et mieux comprendre son fonctionnement. Là encore, sur prescription médicale, les séances sont entièrement prises en charge par l'Assurance Maladie.

Les techniques complémentaires

Lorsqu'il n'y a pas d'urgence, mais que l'on souhaite consolider les acquis d'une rééducation, ou agir en prévention, notamment lorsque le contexte présente un risque (imminence d'une grossesse, approche de la ménopause, etc.), il est possible d'avoir recours à des techniques plus douces pour entretenir son plancher pelvien.

On peut ainsi faire de la gymnastique périnéale (exercices de Kegel, exercices de posture, méthode Pilates), mais aussi utiliser des cônes vaginaux ou encore des boules de geisha dont le côté ludique est particulièrement apprécié. Toutes ces alternatives s'inscrivent parfaitement dans le cadre d'une rééducation à domicile, à condition toutefois de maîtriser les bons gestes et de respecter les règles d'hygiène en cas d'utilisation d'accessoires.

Par ailleurs, lorsque le contexte le recommande, il existe des dispositifs simples à mettre en place pour aider le périnée à résister aux pressions abdominales : on pense aux ceintures de maintien bien utiles en cas de grossesse, après l'accouchement ou pour celles dont l'activité sollicite énormément le bassin (sportives, adeptes du bricolage, du jardinage, etc.).

Le pessaire peut aussi être d'une aide précieuse lorsque l'on déplore un stade plus important dans l'affaiblissement des muscles du périnée : le prolapsus.

Enfin, on ne peut qu'insister sur l'importance d'adopter au quotidien une bonne hygiène de vie et de combattre les mauvaises habitudes : améliorer son transit intestinal en s’alimentant et s'hydratant correctement, renoncer si possible au tabac, faire de l'exercice, ménager ses efforts, lutter contre le surpoids, éviter les mauvaises postures, etc. Autant de petites actions qui, au final, contribuent à préserver le périnée. 

Plus d'infos sur l'incontinence et le périnée avec ces articles de blog

Notre sélection de produits