La rééducation périnéale : Quand et pourquoi faut-il la faire ?

Les dysfonctionnements du périnée sont principalement occasionnés par les grands bouleversements hormonaux et les fortes pressions que ces muscles subissement, volontairement ou involontairement.

Que ce soit à titre curatif ou bien préventif, une rééducation périnéale adaptée doit être réalisée à certains moments clés dans la vie des femmes :

La préparation à la grossesse

Grossesse et PérinéeLa première vraie grande épreuve qui attend le périnée féminin reste sans nul doute celle de la grossesse.

En effet, entre la pression de l’utérus et le poids du fœtus qui appuie sur le bas-ventre, le plancher pelvien est extrêmement malmené, d’où les constantes envies d’aller aux toilettes, et les inévitables fuites urinaires.

Et s’il est impossible de lutter contre cet état de fait, parfaitement normal, on peut néanmoins tenter d’en atténuer les conséquences et surtout permettre au périnée de ne pas se relâcher complètement afin de garder un minimum de souplesse pour pouvoir passer un peu plus sereinement le cap de l’accouchement, lui aussi très traumatisant.

Ainsi, il est possible de réaliser quelques exercices basés sur la méthode Pilates, réputée pour faire travailler les muscles tout en douceur. Par ailleurs, à partir du 8ème mois de grossesse, il est aussi envisageable de pratiquer des massages du périnée relaxants, en utilisant des huiles adaptées pour assouplir et préparer le périnée au passage du bébé.

Pour en savoir plus la grossesse, l'avant grossesse et le périnée, consultez ces pages :

L'après accouchement ou Post-partum

Rééducation périnéale post accouchementAprès 9 mois de sollicitations constantes qui l’ont plus ou moins affaibli, le périnée est brutalement soumis à une nouvelle épreuve qui ne va pas le laisser indemne.

L’accouchement par voie basse va en effet distendre de nouveau les tissus, surtout si le bébé est gros, ou le travail difficile, avec recours aux forceps et à l'épisiotomie.

Quant à celles qui penseraient qu’accoucher par césarienne prémunit d’éventuelles complications, elles auraient tort, car la faiblesse est malgré tout présente. C’est d’ailleurs pour cela que 6 à 8 semaines après la naissance de bébé, la visite post-natale prévoit, entre autres, un examen systématique du périnée afin de mettre éventuellement en place une rééducation périnéale.

Pour en savoir plus sur le périnée et le post partum, consultez ces pages :

Douleurs périnéales, Vaginisme, Vulvodynie, atrophie vaginale

Douleurs périnéalesLes douleurs périnéales, qu’elles correspondent à un vaginisme, une vulvodynie, une dyspareunie ou à une autre pathologie, ont des conséquences sur la vie sexuelle qui peuvent être dramatiques.

Ces troubles se traduisent par un certain blocage pendant les rapports sexuels, des élancements, de vives douleurs, ou des démangeaisons. 

Là encore, la rééducation périnéale a toute son utilité puisqu'elle va pouvoir relaxer le périnée et soulager les douleurs.

Pour en savoir plus les douleurs périnéales, consultez ces pages : 

La Ménopause

Ménopause et santé périnéaleEntre 50 et 60 ans, de nombreuses femmes redoutent les fuites urinaires et la baisse de leur plaisir sexuel, car la "débâcle" des hormones est en route, et notamment celle des œstrogènes, qui ont une incidence directe sur la tonicité du périnée.

Cependant, avec une bonne rééducation d'entretien et préventive du périnée, il est tout à fait envisageable de modérer ces désagréments.

Pour en savoir plus sur la ménopause et le périnée, consultez ces pages : 

Les autres situations à risque pour le périnée

Le sport et le périnéeLe port régulier de charges lourdes et le surpoids voire l'obésité peuvent engendrer une incontinence d'effort à plus ou moins long terme, tout comme la pratique intensive de certains sports, tels que la gymnastique, l'athlétisme, le basket, la zumba, le cyclisme ou encore l'équitation.

Le fait de mener une rééducation périnéale en parallèle peut facilement rétablir l'équilibre.

Pour en savoir plus sur l'impact du sport sur le périnée, consultez ces pages :