La constipation : comment l'éviter ou y remédier ?

16 Juin 2014 | par Catherine, sage-femme | Les conseils de Catherine, sage-femme

La constipation : comment l'éviter ou y remédier ?
Cette semaine, Catherine, notre sage-femme conseil vous aide à mieux comprendre les mécaniques de la constipation et à avoir les bonnes habitudes et les gestes simples pour amèliorer le transit.

En France, la constipation touche 20 % de la population, et plus particulièrement les femmes et les personnes âgées.

On définit la constipation par des selles dures, difficiles à évacuer, nécessitant des efforts de poussée importants, et ayant une fréquence inférieure à 3 fois par semaine.

Savoir écouter son rythme physiologique.

Certaines personnes vont à la selle 2 fois par jour et d'autres 2 à 3 fois par semaine sans être gênées.

Si une modification de ce rythme apparaît, il faut consulter son médecin pour éliminer toute cause organique.

Mais le plus souvent, cette constipation est fonctionnelle, liée à un changement d'habitude ou une mauvaise hygiène de vie : manque d'apport d'eau, alimentation pauvre en fibres, repas pris sur le pouce, manque d'exercice et méconnaissance de son corps.

Petite leçon de mécanique : comment fonctionne l'évacuation des selles ?

Pendant le repas, l'intestin va se contracter pour faire descendre les matières (péristaltisme intestinal), puis les selles vont être évacuées vers le rectum qui, en se dilatant, donne le signal qu'il faut aller aux toilettes.

Trop souvent on néglige ce signal, les selles s'accumulent, le rectum se dilate...et l'envie passe.

Quand le rectum est trop dilaté (rectocèle), la rééducation périnéale avec un professionnel (sage-femme ou kinésithérapeute) peut vous aider.

Et aussi, trop souvent on nous a appris, depuis notre plus tendre enfance, à ne pas aller aux toilettes alors qu'on mange, qu'il faut attendre la fin du repas,...résultat le rectum est dilaté et fait de nous un "futur constipé"... alors laissez vos enfants aller aux WC quand ils en ont envie. Ce n'est pas pour vous embêter ou ne pas faire la vaisselle...c'est leur corps qui le demande. Il faut juste leur apprendre à se laver les mains avant de repasser à table.

Apprenez à écouter votre corps. Quand l'envie est là, foncez et redonnez toute sa place à cette fonction qu'est la défécation.

Petite leçon technique pour avoir la bonne position sur les toilettes et améliorer le transit :

Vous êtes assis sur les toilettes :

  • Ou dois-je positionner mon slip ? Et non, pas au niveau des genoux mais au niveau des chevilles pour permettre une bonne ouverture de bassin
  • Comment dois-je m'installer ? Genoux écartés, pieds à plat et légèrement surélevés pour que les cuisses soient au dessus des hanches (comme en position accroupie). Idéalement, utilisez un petit tabouret.
  • Dois-je pousser dès que je m’assois ? Non, j’attends tout d'abord que le sphincter se relâche tranquillement.
  • Dois-je pousser très fort vers le bas ? Non, sinon je pousse sur mon périnée et favorise hémorroïdes et prolapsus. Je pousse en soufflant et en rentrant le ventre, de l'avant vers l’arrière.
 Avec ces petits conseils, vous passerez moins de temps aux WC et votre périnée vous dira merci...

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message