La Boutique du périnée et de la rééducation périnéale
09 72 35 79 80 prix d’un appel local du Lundi au Vendredi de 9h-12h / 14h-18h (Vendredi : 17h)

Mardi 24 Décembre 2013 à 11h34

Un périnée relâché : causes et conséquences

Par PérinéeShop | dans Le périnée | Aucun commentaire pour le moment

Discret tant qu'il fonctionne bien, le périnée sait se rappeler à notre mauvais souvenir dès lors qu'on le malmène ou le néglige. Comme tout muscle, il est fragile, et cette vulnérabilité est d'autant plus accrue qu'il est localisé au cœur de notre intimité. De fait, sitôt que l'on force ses limites en l'exposant régulièrement à des poussées et des pressions abdominales, la sanction est quasi immédiate : il se relâche et provoque de bien gênants désagréments, quel que soit l'âge.

Où se trouve le plancher pelvien ?


Situé au niveau du petit bassin, le périnée se doit d'être toujours bien tonifié pour assurer son rôle de soutien du rectum, de la vessie et des organes génitaux. Malheureusement, son positionnement l'expose à de multiples sollicitations.


Nous vous rappelons que vous trouverez une animation interactive de l'anatomie du périnée en cliquant ici.


Les causes de cet affaiblissement 


On pense prioritairement à la grossesse et à l'accouchement par voie naturelle qui peuvent provoquer de vrais traumatismes. Mais il n'est pas non plus nécessaire d'avoir donné la vie pour avoir un périnée relâché. En effet, il peut être affaibli par une surcharge pondérale, une constipation chronique, une opération, ou encore un tabagisme soutenu entraînant une toux persistante. L'âge et la ménopause sont aussi des facteurs perturbants, de même que certains comportements, comme le fait de pratiquer un sport brutal, de soulever régulièrement des charges lourdes, et de passer beaucoup de temps debout ou mal assis. Enfin, il faut préciser que certaines personnes naissent d'emblée avec un périnée peu tonique. 


Des conséquences à ne surtout pas négliger


Si les causes du dysfonctionnement sont nombreuses, leurs conséquences ne le sont pas moins. Ainsi, les atteintes mineures donnent lieu à une incontinence d'effort qui se traduit pas des fuites urinaires tandis que l'on rit, tousse, court, etc. L'incontinence d'urgence vient ensuite et se manifeste par des envies d'uriner incontrôlables. Et lorsque les deux sont mêlées, on parle d'incontinence mixte.


L'importance à consulter un professionnel de la santé


Si rien n'est fait pour maîtriser le relâchement, d'autres symptômes peuvent apparaître, comme une incontinence anale, mais aussi des douleurs pelviennes ou encore une pesanteur au niveau du bas-ventre, freins à une sexualité épanouie et signes d'une très probable descente d'organes (prolapsus).


Rappelons qu'avant d'en arriver à ce stade ultime, tout symptôme anormal doit amener à consulter un professionnel de santé, car des solutions fiables existent pour retrouver un équilibre pelvien correct. Enfin, on ne peut qu'insister sur l'effet bénéfique de la rééducation périnéale à domicile, à titre préventif.

Ajouter un commentaire :