PérinéeShop est élu dans la catégorie paramédical au palmarès des meilleurs sites ecommerce

L’incontinence anale : ses causes et les solutions

27 Novembre 2017 | par Périnée Shop | Le périnée, Rééducation périnéale

L’incontinence anale : ses causes et les solutions

Si l’incontinence urinaire est un sujet de moins en moins tabou, on parle encore très peu de l’incontinence anale. Pourtant, en France, des centaines de milliers d’hommes et de femmes en souffrent.

Bien qu’elle ne soit pas officiellement considérée comme tel, l’incontinence anale est un réel handicap qui complique la vie des personnes qui en sont atteintes. Parlons-en !

Les causes de l’incontinence anale 

Pour commencer, un petit point « vocabulaire » :

  • L’incontinence fécale désigne l’écoulement non contrôlé de selles par le rectum.
  • L’incontinence anale correspond à la perte involontaire de selles mais aussi de gaz.

Pour simplifier, nous parlerons ici d’incontinence anale.

L'incontinence anale peut être passive : le besoin de déféquer ne se fait pas ressentir et on ne se rend pas compte de la perte de selles.

L’incontinence anale peut aussi être active : dans ce cas, elle se caractérise par des besoins impérieux d’aller aux toilettes et d'une incapacité à se retenir.

En temps normal, lorsque le rectum est plein, les nerfs envoient un message au cerveau. Celui-ci interprète l’information et déclenche l’envie d’aller à la selle puis la dilatation du canal. En cas d’incontinence, il y a un dysfonctionnement quelque part.

L’incontinence anale peut être liée à une maladie neurologique (maladie de Parkinson, Alzheimer, suites d'AVC,...). L’information n’est alors pas correctement acheminée vers le cerveau.

Dans de nombreux cas, le dysfonctionnement provient plutôt des sphincters. En effet, ces derniers peuvent être abîmés ou trop distendus. Sous la pression, ils peuvent s’ouvrir tous seuls, avant même que le cerveau ne déclenche l’envie de déféquer. Souvent, cela arrive suite à des grossesses, suite à des opérations du rectum, de la prostate ou encore à cause de constipations chroniques (les fortes poussées peuvent endommager les sphincters et les muscles du périnée). L'incontinence anale peut aussi survenir suite à un prolapsus (en cause, la pression constante exercée par l’extériorisation des organes). Ce relâchement des sphincters diminue donc la capacité à se retenir, surtout en cas de troubles intestinaux tels que des diarrhées sévères.

Comment remédier à l’incontinence anale ?

Les hommes comme les femmes peuvent-être touchés par l'incontinence analeL’incontinence anale est un vrai problème. Mais pas de panique ! Des solutions efficaces existent.

En premier lieu, il est important d’en parler à un médecin et ce, dès les premiers signes.

Selon les causes de cette incontinence, il peut vous être conseillé de modifier votre style de vie, notamment votre régime alimentaire (consommation de fibres pour solidifier les selles, arrêt de l’alcool, etc.). Il est possible aussi de passer par un traitement médicamenteux qui permet de régler, si vous en avez, vos problèmes de transit.

Lorsque le problème vient d’un dysfonctionnement sphinctérien, une rééducation ano-périnéale peut vous être proposée. Il s’agit d’apprendre à contrôler à nouveau les sphincters en remusclant le plancher pelvien. Deux types de rééducation existent :

  • La rééducation périnéale passive : l’électrostimulation

    • Les contractions du sphincter sont provoquées grâce à une sonde anale reliée à un électrostimulateur périnéal. Avec le temps, ces contractions renforcent les muscles du périnée.
  • La rééducation périnéale active : le biofeedback

    • Avec cette méthode, c’est vous qui faites le travail ! Au moyen d’une sonde anale, vous apprenez à ressentir et à remuscler vos muscles pelviens. Vous essayez de les contracter au maximum et pouvez voir, sur un écran, la force des contractions. Le but est de  vous améliorer à chaque fois.

Quelle que soit la méthode, la rééducation périnéale peut se faire soit chez un professionnel de santé (kinésithérapeute ou sage-femme), soit à la maison en auto-traitement.

L'electrostimulation périnéale pour traiter l'incontinence analePour l’électrostimulation à domicile, vous pouvez vous procurer les appareils Neurotrac Pelvitone, l’Urostim 2 ou le Cefar Peristim Pro. Notez que ces électrostimulateurs peuvent être pris en charge par l’Assurance Maladie.

Périnéomètre pour traiter l'incontinence anale, et renforcer les muscles du périnéeConcernant les appareils de biofeedback, il existe un appareil simple appelé plus communément périnéomètre : le PFX-A, muni d'une sonde anale à air, vous permet de mesurer visuellement la force de vos contractions volontaires et de reprendre le contrôle de votre périnée.

Pour les cas les plus sévères, les traitements médicamenteux et la rééducation périnéale ne suffisent par pour lutter contre l’incontinence anale. Des traitements chirurgicaux sont alors envisagés et la pose d'un sphincter anal artificiel s'avère parfois nécessaire. Il est aussi possible d’avoir recours à la neuromodulation : un « pacemaker de l’incontinence » est implanté chez le patient afin d’améliorer sa continence par une stimulation des nerfs autour du rectum.

L’incontinence anale est un vrai problème de santé publique. C'est un réél handicap dans le quotidien des personnes qui en souffrent. Des solutions existent, parlez-en à votre médecin.

1 Commentaires

par claire, Le 28/03/2018 à 10h24

J'ai déjà eu 1 incontinence urinaire totale à la suite de mon accouchement et pratiqué une rééducation périnéale. Il s'est avéré une péritonite non prévue suite au relachement de ma prothése pelvicole pour enrayer l'incontinence. pLusieurs années après, j'au eu une colectomie avec crise de gros diverticules et bactérie. uNe éventration s'est ajoutée à tout cà, avec une nourriture avariée prise à l'hosto en plein chaleur (aout). tout a été pris en charge avec à nouveau une autre prothèse pour éventration. puis à la suite de cà, tout les muscles du sphincter anal ont disparu provocant une incontinence anale Rassurez-moi pour faire avec succès cette méthode d'électrostimulation pour cette incontinence rectale suite à toutes ces interventions chirurgicales nécessaires dans mon cas

Bonjour,

L’électrothérapie périnéal a un réel bienfait sur l'incontinence anale ou urinaire, mais nous n'étant pas médecin nous ne pouvons vous affirmer si cette méthode est idéale par rapport à votre historique médical.

Nous vous conseillons d'en parler avec le médecin qui vous suit.

Cordialement,

PérinéeShop

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message

Retrouvez dans la boutique