Quel impact le sport a t-il sur votre périnée ?
09 72 35 79 80 prix d’un appel local du Lundi au Vendredi de 9h-12h / 14h-18h (Vendredi : 17h)

Mardi 22 Mai 2018 à 16h14

Le périnée et le sport : incompatibles ou pas ?

Par Périnée Shop | dans Gymnastique périnéale, Le périnée | Aucun commentaire pour le moment

Quel sport pour son périnée ?Vous ressentez parfois des petites pertes urinaires lors de la pratique de votre sport préféré ? Vous ne savez pas quel sport choisir pour protéger et préserver votre périnée ?
On vous dit tout sur l’impact du sport sur le périnée.

Conséquences du sport sur le périnée

Si le sport est bon pour la santé, il peut parfois endommager le périnée. Le sujet a longtemps été tabou, mais de plus en plus, les médecins gynécologues, urologues, sage-femme ou kiné spécialisé en urologie essaient de sensibiliser les femmes.

Les sports à impacts sont néfastes pour le périnéeEn effet, la pratique de certains sports ou exercices  engendre une pression des organes au niveau du bassin. Le plancher pelvien ayant un rôle de soutien de tous ces organes, il est alors beaucoup sollicité, fini par s'affaiblir ce qui entraine des troubles intimes. C’est pourquoi de nombreuses sportives rencontrent parfois des problèmes de petites fuites urinaires voire une incontinence à l’effort pouvant aller jusqu'à un prolapsus (descente d’organes).

Bien sûr, les sportives de haut niveau sont plus exposées à ces risques mais elles ne sont pas les seules, les débutantes aussi peuvent être concernées.
Avoir un périnée en bonne santé n’est pas totalement incompatible avec la pratique d’une activité sportive.
Il est important de connaître les risques et, pour les éviter, d’adapter ses entraînements.

Quels sont les sports à risques ?

Un sport sans impact pour proteger son périnéeLes sports n’ont pas tous un effet négatif sur le plancher pelvien.

Les sports les plus concernés sont les sports à impacts et tous ceux qui exerce une pression très importante sur la sangle abdominale. Les sports à risques sont donc principalement l’équitation, le basket, la course à pied, les sauts (surtout le trampoline), le step, la zumba, etc.

On préférera des sports plus doux n’engendrant pas de pressions périnéales, tels que la natation, la marche, le yoga, le Pilates, l'aquagym, etc.

Ne pas délaisser son périnée pour le sport, ni l’inverse

Alors que faire ? Faut-il abandonner le sport ou bien délaisser son périnée ? La réponse est ni l’un ni l’autre, bien entendu ! Arrêter le sport n’est pas la solution. Il faut plutôt adapter ses entraînements en intégrant des exercices appropriés pour tonifier les muscles du périnée.

Autre point essentiel : il ne faut pas attendre les premiers signes d’un relâchement du plancher pelvien (fuites urinaires, sensations de pesanteur). Il est nécessaire d’agir en prévention, c'est-à-dire d’entretenir son périnée de manière régulière.

Quels exercices pour entretenir son périnée ?

Exercices de pilates avec le Pilates CircleDe nombreux exercices de gymnastique ou de Pilates permettent de tonifier son plancher pelvien. A l’aide d’accessoires tels que le SwissBall, le Pilates Ball ou le Pilates Circle, ces exercices vous obligent à contracter vos muscles périnéaux pour garder un certain équilibre. Il existe des guides complets pour pouvoir réaliser facilement ces exercices de chez vous.

Pour plus d’efficacité, il est possible d’allier cela à l’utilisation de boules de geisha. Il s’agit, là aussi, de provoquer la contraction des muscles périnéaux afin de les renforcer.

Les appareils interactifs pour faire des exercices périnéauxNotre coup de cœur : les nouveaux rééducateurs connectés. Très simples d’utilisation, ils permettent d’entretenir le périnée de manière interactive. Grâce à une connexion Bluetooth, l’appareil est relié à une application qui vous propose des exercices ludiques et vous permet de visionner vos contractions. N’hésitez plus !

Ajouter un commentaire (pas d'avis médical, merci de votre compréhension) :