Après la grossesse : dire non à la béance vaginale !

26 Mars 2014 | par Périnée Shop | Grossesse, Accouchement et Périnée

Après la grossesse : dire non à la béance vaginale !
Après une ou plusieurs grossesses, le corps d'une femme se trouve forcément transformé. Et ce qui est généralement vrai pour les zones visibles comme le ventre ou les hanches, l'est tout autant pour les parties plus intimes, comme le périnée. Et lorsque celui-ci est profondément fragilisé, ce qui est fréquent après un accouchement, il n'est pas sans susciter quelques désordres déplaisants, comme de l'incontinence urinaire, et même une "béance vaginale". Cette dernière est très mal vécue par les intéressées, car elle impacte considérablement leurs relations sexuelles et mine leur moral. Heureusement, la situation n'a rien d'irrémédiable, à condition d'entamer rapidement une rééducation périnéale.

Si après avoir accouché, les nouvelles mamans acceptent assez facilement de tout mettre en œuvre pour retrouver la forme, elles axent surtout leurs efforts sur leur silhouette (poids, ventre plat).

Malheureusement, elles oublient souvent que leur périnée a lui aussi beaucoup souffert et qu'il mérite que l'on s'y intéresse, car en dépit de sa discrétion, cet ensemble musculaire n'en reste pas moins l'un des piliers du bien-être intime. Or, s'il est trop distendu et affaibli, il y a de fortes chances pour qu'il vienne empoisonner le quotidien des femmes qui le négligent, en les confrontant notamment aux fuites urinaires et autres douleurs pelviennes.

Et lorsque la distension est vraiment importante, les intéressées ont parfois l'effroyable impression que leur vagin est devenu un "trou béant", difforme, qui ne leur apporte plus aucune sensation, sinon celle d'une profonde impuissance. Ainsi, même l'insertion d'un tampon hygiénique devient compliquée, car le dispositif n'est plus du tout retenu. Mais c'est essentiellement au niveau des relations sexuelles avec pénétration que le problème est le plus délicat. En effet, si l'acte est possible, il n'y a malheureusement aucun plaisir à la clé pour les deux partenaires.

Cette situation est bien évidemment difficilement acceptable, car après avoir accouché, une femme doit pouvoir rapidement renouer avec une sexualité épanouie, tant pour son équilibre que pour celui de son couple. D'où la nécessité de rapidement retonifier son périnée, surtout avant de s'attaquer aux abdominaux. Pour ce faire, les séances de rééducation périnéale, généralement prescrites 6 semaines après la naissance, sont un bon début. A base d'électrostimulation, de biofeedback ou d'exercices manuels, menées auprès d'un professionnel de santé et/ou à domicile, elles participent à redonner confiance aux femmes en souffrance. 

Parallèlement, on ne peut qu'insister sur l'intérêt de la prévention. Ainsi, toute femme ne devrait jamais cesser, même modestement, d'entretenir son périnée, pour le préparer aux inévitables sollicitations, et justement, éviter d'en arriver à cette pénible extrémité de béance vaginale.

A ce titre, les boules de geisha peuvent être un très bon complément à la rééducation, d'autant qu'on les apprécie aussi pour les agréables sensations qu'elles procurent.

2 Commentairess

par lilouch, Le 25/07/2015 à 06h02

J'ai accouché il y a 3 ans , j ai eu 40 séance de rééducation du périnée, mais rien à faire je n avais plus de sensation au niveau des rapports sexuel, de l eau qui entrait pendant mon bain ou à la piscine de flatulences vaginales régulièrement , et puis j'ai décider d'en parler à ma mère qui m'a dit que ce n était pas normal j'ai alors pris rdv avec le meilleur gynécologue de ma région à qui j'ai expliqué la situation j'ai même utilisé les boules de geisha il m'a dit que cela ne servait strictement à rien, celles qui sentent des améliorations après avoir porter les boule des geisha c est psychologique cela ne fonctionne pas du tout , donc après diagnostique il m'a dit qu'il sentait une béance vaginale, donc il m'a dit que la seule solution était d'opérer pour en fait rétrécir le vagin , cette opération est prise entièrement en charge pas la caisse d assurance maladie, l'opération se passe en ambulatoire, sous anesthésie générale ,elle dure environs 45 minutes, sur une échelle de 1 à 10 les douleurs se situe à 3 , et on à du mal à s assoir pendant 3 à 4 j à cause des fils qui sont résorbables, mais ce qui est sur c est que vous retrouverez toute vos sensations lors de vos actes sexuels, plus de fuites urinaires ou tout les inconvénients que vous auriez pu avoir suite à une béance vaginale, j espère vous avoir aider

Bonjour Lilouch,

Il y a différent stade dans la béance vaginale et apparemment votre stade était important ce qui a nécessité une opération, mais la grande majorité des femmes ayant une béance vaginale après un accouchement, retrouvent heureusement leurs muscles périnéaux et sensations après une bonne rééducation périnéale.

Concernant les boules de geisha, en effet, celles-ci ne sont pas faites pour être utilisées lors d'une béance vaginale, mais pour renforcer et tonifier le périnée. C'est donc tout à fait normal, avec votre béance vaginale, que vous n'ayez pas sentie d'amélioration avec des boules de geisha.

Merci de votre témoignage qui pourra aider certaines femmes.

par Jess, Le 28/08/2015 à 11h16

Merci pour ce témoignage Lilouch.....
J ai accouché il y a 6 mois de mon 4 ème bébé avec forceps et ventouse ce qui m a complètement abîmer le périnée.... J ai l impression d avoir aussi une béance vaginal même si ma gynécologue me dit qu'on que pour l instant on parle pas de ça encore.... Aucune sensation lors des rapports sexuels, pas de fuite, mais je ne dois pas tarder pour aller au toilette. Impossible de contracter mon périnée ma gyneco me redonne 10 séances de plus à faire.... Je viens d acheter les cônes pour m entrainer a la maison.... Toute contente de les avoirs reçu mais déçu.... Le plus léger ne tient pas.... Pas la faute des cônes heinnnnn je suis désemparée je voulais tester les boules de geisha mais du coup je sais plus.... Je me donne encore un peu de temps avant d alarmer tous les médecins que mon périnée va mal..... Merci pour ce témoignage ça me réconforte parce que je me dis que peut être un jour je redeviendrais normal..... Merci aussi à perineeshop je suis tout de même satisfaite de mon achat et espère vite pouvoir m en servir....

Bonjour Jess,



Si vous n'arrivez pas à retenir les cônes vaginaux, vous pouvez contracter votre périnée lorsque vous les insérer pour essayer de les retenir davantage, par vague succesive de 5 à 10 secondes. Si les muscles de votre périnée sont beaucoup affaiblis c'est bien en effet de le coupler à une rééducation périnéale classique, en cabinet ou à domicile en auto-traitement. Bonne rééducation périnéale.

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message

Retrouvez dans la boutique