PérinéeShop est élu dans la catégorie paramédical au palmarès des meilleurs sites ecommerce

Grossesse et périnée : tous les changements physiologiques

08 Janvier 2018 | par Périnée Shop | Grossesse, Accouchement et Périnée

Grossesse et périnée : tous les changements physiologiques
Le périnée pendant la grossesse, les fuites et ses désagrementsPendant la grossesse, le périnée est mis à rude épreuve ! Et pourtant, de simples exercices réalisés pendant la grossesse peuvent vous aider à lutter contre tous les désagréments liés à un affaiblissement des muscles pelviens.
Découvrez dans cet article, comment préserver votre périnée et faciliter votre rééducation post-partum.

L'impact de la grossesse sur le périnée

Plus les mois passent, plus les muscles du périnée s’étirent sous l’effet des pressions de plus en plus lourdes du bébé qui grossit. Il n’est pas rare que ce relâchement engendre ce que l’on appelle l’incontinence d’effort : ce sont ces petites pertes d’urine qui arrivent en toussant ou en éternuant, et dont on se passerait bien !

Outre ces petites fuites urinaires, un périnée abîmé peut être responsable de problèmes plus importants par la suite. À long terme, certaines femmes (généralement à la période de la ménopause) peuvent être confrontées à un prolapsus (appelé plus communément descente d’organes). Les organes pelviens (vessie, utérus, rectum) qui ne sont plus assez soutenus, s’affaissent et descendent sous la pression abdominale. Dans les cas les plus graves, les organes sont extériorisés hors du vagin.

C’est pour éviter ces désagréments qu’il est important de protéger son périnée dès les premiers mois de la grossesse.

Les changements physiologiques durant la grossesse

Préserver son périnée pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le diaphragme remonte à cause de pressions exercées par l’utérus. La capacité pulmonaire est alors légèrement réduite. Grâce à la Relaxine (une hormone qui a pour rôle d’assouplir les ligaments), la cage thoracique, qui devient plus élastique, est alors capable d’absorber assez d’oxygène pour la maman et son bébé. L’utérus continue de pousser le diaphragme vers le haut, sans que la respiration soit compromise.

Les choses évoluent encore dès le 5e mois de grossesse. En effet, un changement postural s’opère à ce moment-là : le dos se cambre, le bassin bascule vers l’avant et la cage thoracique se déplace légèrement vers l’arrière. Le sens des pressions s’inverse : le périnée n’est alors plus protégé et les pressions vont l’affaiblir. Cela entraîne de nombreuses douleurs dans le dos ainsi que des sensations de lourdeur au niveau du plancher pelvien.

Plus le périnée est tonique au préalable, mieux il peut résister à tous ces changements physiologiques. Il faut donc tout faire pour le préserver au maximum !

Protéger son périnée ? oui... mais comment faire ?

Inutile d’attendre la rééducation périnéale post-accouchement pour prendre soin de son périnée : des exercices à faire tout au long de la grossesse peuvent limiter les dégâts !

Il s’agit notamment de développer la capacité des abdominaux profonds à diriger les pressions vers le haut afin que le diaphragme remonte. Le périnée est alors protégé et souffre un peu moins. Cela minimise aussi les douleurs de dos. Pour cela, de nombreux exercices existent (exercices de respiration, d'étirements) et vous seront très certainement expliqués lors de vos cours prénataux. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à consulter des spécialistes (kinésithérapeute, sage-femme) qui peuvent vous conseiller.

L'utilisation d'un ballon de gymnastique type SwissBall peut être une bonne solution pour soulager les éventuelles pesanteurs intimes. La position assise sur le ballon permet de mobiliser le bassin et aide à vous sentir mieux.

Position assise sur le ballon pour soulager les pesanteurs pelviennes

Vous pouvez aussi porter une ceinture de grossesse Physiomat. Elle est idéale pour préserver votre dos et pour lutter contre les douleurs pelviennes, dorsales ou de sciatiques, tant pendant la grossesse qu'après la naissance du bébé. Elle permet de corriger votre posture et d’atténuer les pressions périnéales en stimulant les abdominaux profonds de manière douce.

Voic le ceinture de grossesse Physiomat, recommandée par les sages-femmes

Préserver votre périnée pendant la grossesse vous permet de mieux supporter le poids du bébé, de lutter contre tous les petits désagréments (fuites urinaires) et de faciliter le travail pendant l’accouchement.

Cela ne vous dispensera certes pas de rééducation périnéale après la naissance du bébé (6 à 8 semaines après l'accouchement) mais, en bonus, votre plancher pelvien se régénérera beaucoup plus rapidement.

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message