PérinéeShop est élu premier dans la catégorie Paramédical au palmarès des meilleurs sites ecommerce

La rééducation périnéale : un remède préventif et curatif efficace du prolapsus

27 Août 2013 | par Périnée Shop | Le périnée

À l'occasion du lancement de notre rubrique dédiée aux pessaires, nous désirons vous expliquer, dans ce nouvel article, ce qu'est le prolapsus.

Loin d'être une fatalité, la descente d'organes peut voir son risque d'apparition réduit, notamment grâce à la rééducation périnéale qui vient agir à titre préventif ainsi qu'à titre curatif.

Nous vous souhaitons une bonne découverte de cet article et vous invitons à le partager sur les réseaux sociaux.

Qu'est-ce qu'un prolapsus ?

Un prolapsus (communément désigné sous l'appellation de « descente d’organe ») se caractérise par une chute des organes dans le vagin ou le rectum. Il existe quatre formes de prolapsus vaginal corrélativement à l’organe qui descend : 

  • le prolapsus utérin désigne la descente de l’utérus
  • le cystocèle, prolapsus le plus répandu chez la femme, concerne la descente de la vessie en bas du vagin
  • le rectocèle, relativement rare, fait référence au glissement du rectum
  • l’entérocèle, tout aussi rare, est relatif à la descente de l’intestin grêle qui vient se faufiler entre les parois du rectum et celles du vagin. 

Les conséquences du prolapsus

Le phénomène du prolapsus, quelque soit la forme sous laquelle il apparaît, est à l’origine de nombreux désagréments pour la femme. Outre une sensation de lourdeur et de congestion, il est souvent à l’origine d’une difficulté à uriner. Le prolapsus pelvien en particulier peut provoquer à terme l’incontinence urinaire et/ou fécale.

Pour chacun de ces prolapsus correspond un certain nombre de symptômes spécifiques : 

  • le cystocèle (descente de la vessie) entraîne des impacts significatifs sur la fonction urinaire associés à un sentiment de lourdeur au niveau vaginal
  • le prolapsus utérin (descente de l’utérus) entraîne des sensations de lourdeurs et d’inconfort au niveau du périnée
  • le rectocèle, qui touche majoritairement les femmes souffrant de constipations chroniques, entraîne des perturbations significatives sur la fonction fécale
  • l’entérocèle (descente de l’intestin), outre les sensations de lourdeurs qu’il occasionne, perturbe tout autant les mécanismes de défécation de la femme. 

L'importance de la rééducation du périnée

Afin de se prémunir de toute forme de descente d'organe, la rééducation du périnée constitue un moyen de tout premier ordre à titre préventif et demeure vivement conseillé après toute opération du prolapsus.

Permettant de renforcer et de tonifier la musculature du périnée, la rééducation périnéale permet ainsi à ce dernier de consolider sa fonction de support de ces organes.

En effet, le périnée est un ensemble de muscles et de membranes dont la mission est de maintenir les organes du petit bassin (vagin, vessie, rectum entre autres). Inutile d’attendre de souffrir d’un prolapsus pour entamer les exercices de rééducation périnéale. La prévention est toujours le meilleur moyen de prendre soin de votre périnée !

Ainsi, la femme peut immédiatement apprendre à contrôler son périnée. Si la rééducation périnéale ne permet pas de « faire remonter » les organes qui se sont déplacés, elle est cependant vivement conseillée dès que les premiers symptômes d’un prolapsus se font ressentir et peut même éviter le recours à une opération chirurgicale.

6 Commentaires

par richard, Le 21/07/2020 à 13h30

Moi un kinésithérapeute ma conseillé quand j'allais aux toilettes pour vider ma vessie de me retenir 3 à 4 fois pour muscler mon périnée.


par Marie-france L., Le 10/09/2018 à 14h10

Bonjour, ma gynécologue m'a diagnostiqué une légère rectocele. Elle ne m'a pas prescrit de pessaire,mais rééducation du périnée. Pensez-vous que cela suffise. Je vous remercie. Marie-France.

Bonjour,

Une rééducation périnéale est très souvent prescrite par les gynécologues pour améliorer une légère descente d'organe et peut être très efficace.

Le pessaire permet principalement de soutenir les organes et donc de soulager les pesanteur durant la journée.

N’étant pas médecins, nous ne pouvons pas vous dire si cela suffira pour vous.

Nous vous conseillons consulter à nouveau votre gynécologue une fois la rééducation terminée afin de voir si cela lui semble suffisant, si elle conseille parfois l'utilisation de pessaire et si, dans votre cas, c'est intéressant de l'utiliser ou pas.

par Colette, Le 1/07/2018 à 13h01

connaître les exercices à faire chez soi merci

Vous pouvez trouver des exercices à pratiquer chez vous dans notre blog.

par Emma, Le 20/09/2017 à 15h58

Bonjour,

Mon docteur m’a confirmé que j’ai un rectocèle léger (due a un accouchement long et difficile). Je veux faire tout pour que cela ne s’aggrave pas avec le temps et avec de futures grossesses (j‘ai 26 ans) - quels sont les meilleures produits pour la rééducation du rectum / périnée (?) pour mon cas? Est-ce qu’il serait utile de porter un pessaire (si oui, lequel?) pendant une future grossesses? J’ai voulu également vous demander comment je pourrais continuer de rééduquer mon périnée quand on est enceinte? Comme les sondes électrique ne sont pas recommandées pendant la grossesse, existent-ils d’autre produits bénéfiques?
Merci beaucoup pour votre aide!

Bonjour, Nous vous conseillons de vous rééduquer au maximum avant votre prochaine grossesse pour préparer votre périnée à supporter le poids du futur bébé, entre autres. Il n'est pas recommandé d'utiliser des accessoires de rééducation pendant la grossesse et il vaut mieux en parler avec votre sage-femme ou votre gynécologue.

L'utilisation d'un électrostimulateur avec une sonde anale en cabinet ou en auto-traitement à domicile est une solution efficace pour la rééducation au niveau du rectum. L'achat de ce type d'appareil peut être prescrit par votre médecin ou votre sage-femme.

Concernant les pessaires, nous vous conseillons de prendre conseils auprès de votre gynécologue qui pourra vous le prescrire si nécessaire.

par marie-claude, Le 28/11/2016 à 01h00

j ai un légère descente de vessie d'après le medecin mais moi je suis certaine que cest les intestins, je suis pas bien dans mon corps ça me derange sexuellement quoi faire

Les troubles lors des relations sexuelles peuvent faire partie des symptômes de la descente d'organe légère ou plus généralement d'un périnée affaibli. Il est souvent recommandé de faire une rééducation périnéale pour améliorer la tonicité du périnée et supprimer ainsi les symptômes gênants.

par Christian, Le 25/01/2013 à 22h07

je suis kiné - physiothérapeute j,aimerais être en collaboration avec autres collègues pour partager les connaissances.


Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre adresse mail
Veuillez saisir un message