La Boutique du périnée et de la rééducation périnéale
09 72 35 79 80 prix d’un appel local du Lundi au Vendredi de 9h-12h / 14h-18h (Vendredi : 17h)

Comment utiliser le périnéomètre PFX-A ?

Le périnéomètre PFX-A est un dispositif manuel avec sonde anale à air, spécialement conçu pour les hommes ou pour les femmes dans le cadre d'une rééducation anale par biofeedback. Il s'utilise pour traiter les troubles de l'incontinence ou la détérioration de la qualité des rapports sexuels. Nous vous proposons de découvrir ici quelques conseils pour bien utiliser cet appareil et reprendre le contrôle de votre périnée.

Pourquoi utiliser le périnéomètre PFX-A ?

Le périnée est un ensemble de muscles et ligaments particulièrement fragiles. Au cours de la vie, de multiples facteurs peuvent conduire à son affaiblissement. Parmi ces derniers figure l’ablation de la prostate, tant redoutée par les hommes. Les conséquences sont alors sans appel : détérioration des rapports sexuels (problèmes d’érection…) et troubles de la continence. Loin d’être insolubles, il est possible de venir à bout de ces problèmes via une rééducation régulière et appliquée. Cette dernière peut être menée avec le périnéomètre PFX-A, appareil de biofeedback périnéal de nouvelle génération.

Assembler le périnéomètre PFX-A

Le PFX-A se compose de 3 parties distinctes :

  • un boitier indicateur 
  • un tube pneumatique 
  • une sonde anale en silicone de grade médical

Le montage est très simple: il suffit d'assembler la sonde, le tube et l’indicateur grâce à un léger mouvement de torsion afin d’assurer un ajustement étanche.

Une fois cet assemblage réalisé, tournez le bouton du boîtier dans le sens contraire des aiguilles d’une montre : cela permettra de chasser l’air présent dans la sonde et de lui rendre sa forme de travail anatomique initiale. 

Insertion de la sonde anale 

Avant chaque utilisation, il est conseillé de nettoyer avec soin la sonde: soit à l’eau chaude accompagnée de savon, soit à l’aide d’un spray de nettoyage pour accessoires intimes. Une fois ce nettoyage réalisé, déposez un peu de gel lubrifiant intime sur l’extrémité de la sonde. Attention, une petite quantité est suffisante. Une quantité  trop importante provoquerait un retrait involontaire de la sonde pendant les exercices.

Avant de réaliser les exercices, isolez-vous dans une pièce calme où vous pourrez totalement être détendu pour réaliser les exercices. Puis, étendez-vous  sur le côté gauche et remontez les genoux. 

Tenez la sonde du PFXA par le bout du raccord et insérez-la. La sonde se place d’elle-même au bon endroit du fait de sa forme particulièrement anatomique.

Utilisation de l’appareil

Une fois la sonde insérée, regardez l’indicateur et rétablissez la pression pour que l’aiguille se positionne sur le 0 de l’échelle des graduations.

Tout en respirant normalement, faites un mouvement de compression et de soulèvement aussi fort que possible, comme si vous cessiez d’uriner ou de tentiez de faire passer un gaz. Essayez de remonter le périnée, la partie entre le scrotum et le rectum.

  • Regardez le résultat. Maintenez pendant une ou deux secondes de plus.
  • Relaxez pendant quatre secondes.
  • Comprimez-soulevez-maintenez encore, jusqu’à 10 fois en tout.
  • Essayez d’obtenir des résultats plus élevés à chaque fois et de maintenir plus longtemps. 

Diversifier les exercices

L’exercice que nous vous présentons ci-dessus est un exercice simple. Pour plus d'efficacité, voici d'autres exercices à réaliser en complément:

  • Maintien de la contraction : durant cet exercice, vous allez essayer de contracter votre périnée le plus longtemps possible et le plus fortement possible

  • Contraction par pallier : cet exercice est sans doute l’un des plus difficiles à réaliser mais il va vous permettre d’apprendre à contrôler correctement la contraction de vos muscles. En effet, vous allez essayer de réaliser une première contraction de faible intensité pendant un laps de temps donné, et relâcher pour marquer un temps de repos. Ce laps de temps écoulé vous allez opérer une contraction un peu plus forte sur la même durée et relâcher à nouveau…. Cet exercice est à répéter jusqu’à ce que vous arriviez à votre force de contraction maximale.

Progressivité et régularité

Le périnée est un muscle. Lorsqu’il montre une faiblesse, il doit être rééduqué avec régularité. Dès lors, prenez l’habitude de mener un entraînement régulier : la fréquence et la progressivité permettront d’obtenir de bons résultats. 

Attention cependant à veiller à ne pas rapprocher trop les séances de rééducation : le résultat obtenu serait contraire à celui recherché. 

Une solution complémentaire : l'électrostimulation

Il est à noter que le PFX-A n’est pas un dispositif de rééducation exclusif. Le travail en biofeedback qui peut être mené avec cet appareil peut être complété par l’électrothérapie. Un appareil d'électrostimulation va envoyer de toutes petites impulsions au niveaux des muscles du périnée et va ainsi le renforcer rapidement. Le biofeedback manuel permet de prendre conscience de ses muscles intimes pour apprendre à les contracter.

Après avoir réalisé ses exercices pour le périnée :

Après vos exercices, débranchez le boitier indicateur. Lavez la sonde et le tube à air avec un savon à main et de l’eau. Il vous faudra ensuite les rincer et les essuyer avant de les remettre dans l'étui. 
Débranchez toujours la sonde, le tube et l’indicateur après l’utilisation afin d’empêcher la détérioration du joint d’étanchéité.

En cas de problème : quelques conseils d'utilisation

L’aiguille ne bouge pas ou bouge peu 

Même si j’effectue des mouvements de compression et de soulèvement aussi forts que possible, l’aiguille bouge seulement un peu. 

Il est alors nécessaire de vérifier que: 

  • La sonde, le tube et le indicateur sont bien assemblés (les séparer puis les remettre ensemble avec un léger mouvement de torsion).
  • Les côtés de la sonde sont « ronds » (faire attention de ne pas les comprimer en effectuant le raccord). 

Si, après ces vérifications, vous avez essayé de comprimer vos muscles de toutes les façons possibles et que l’aiguille bouge à peine, c’est probablement parce que vos muscles ne sont pas en forme. 

Vous aurez besoin de quelques séances afin de trouver la meilleure façon de comprimer vos muscles, et des semaines d’exercices quotidiens avant qu’ils prennent des forces.

Persistez, faites vos exercices entièrement, jusqu’à ce que vos muscles soient fatigués. Ils deviendront plus forts, au fur et à mesure.

Chaque séance vise de légères améliorations, comme : 

  • des résultats plus élevés 
  • quelques compressions supplémentaires
  • des maintiens plus longs

Si malgré vos efforts vous n'y arrivez toujours pas, n'hésitez pas à demander de l’aide à un médecin, infirmier/infirmière ou physiothérapeute spécialisé dans le traitement du plancher pelvien. 

L’indicateur ne revient pas à zéro

Cette caractéristique porte le nom d’hystérésis. Il s’agit d’une fonction du PFX qui lui permet de donner une réponse sensible sans que l’aiguille vacille sur l’échelle.  

Si vous désirez confirmer que résultat initial est de zéro, vous devez sortir la sonde et la réinsérer.

Retrait intempestif de la sonde pendant les exercices

Il semble que vous poussiez avec vos muscles abdominaux. Vous devez détendre vos muscles abdominaux tout en comprimant votre plancher pelvien. C’est un peu comme d’apprendre à cligner d’un oeil, relaxer un ensemble de muscles tout en comprimant un autre.

Détendez-vous et respirez normalement. Certains trouvent qu’il est ainsi plus facile de compter à voix haute les secondes de la contraction.

Malgré une pression constante exercée sur la sonde, l’indicateur monte et redescend

Il y a une fuite d’air. C’est probablement parce qu’un des joints d’étanchéité entre l’indicateur, le tube et/ou la sonde ne fonctionne pas bien. Chacun de ces joints doit être étanche.

Débranchez-les, essuyez les surfaces de connexion avec un linge ou coton-tige et rassemblez-les de nouveau au moyen d’un léger mouvement de torsion. 

Pour trouver où se trouve la fuite, remplissez une bassine avec de l'eau froide. Raccordez la sonde à l’indicateur. Immergez la sonde, connectez le tube et le premier 5 cm (2 pouces) du col de l’indicateur PFX.

Comprimez la sonde et voyez si des bulles d’air s’échappent.

  • Si la sonde a un trou, il vaut mieux la remplacer.
  • Si l’air s’échappe du joint d’étanchéité de la sonde/indicateur, vérifiez à nouveau les surfaces d’étanchéité et rebranchez-les.
  • S’il n’y a pas de bulles d’air et que le résultat de l’indicateur ne se maintient pas, c’est parce que l’indicateur est défectueux. Il faut donc le remplacer.

Quand arrêter d’utiliser le PFX-A ?

Lorsque vous n’avez plus de fuites accidentelles, prenez en note votre résultat de compression avec le PFX, ainsi que le nombre de contractions que vous pouvez effectuer.

Faites des exercices à cette intensité une ou deux fois par jour.

Utilisez votre PFX une fois par semaine pour confirmer que vous maintenez votre objectif de conditionnement.

Faire un tableau de suivi

Afin de mieux suivre l'évolution de votre rééducation, nous vous conseillons de créer et compléter un tableau comme celui qui suit :

Date Résultat
avant mise à zéro 
 Résultat
avec compression
 Secondes
de maintien
Nombre de fois
         
         

Pour aller plus loin

Vous désirez en savoir plus sur la rééducation périnéale masculine ? Nous vous proposons de découvrir les liens suivants :