La rééducation périnéale post-partum : tout savoir

du Lundi au Vendredi
de 9h-12h / 14h-18h
(Vendredi : 17h)
09 72 35 79 80 prix d’un appel local

Lundi 09 Octobre 2017 à 16h19

La rééducation périnéale post-partum : une étape indispensable ?

Par Périnée Shop | dans Grossesse, Accouchement et Périnée, Rééducation périnéale | Aucun commentaire pour le moment

La rééducation périnéale après l'accouchementDurant la période qui suit un accouchement, il est important pour la maman de se reposer. C’est aussi pour elle le moment de penser à sa rééducation périnéale post-partum. On en a toutes entendu parler, mais en quoi ça consiste concrètement ? Est-ce réellement utile ? Combien de temps ça dure ?...

Aujourd’hui, nous répondons à toutes vos questions sur cette rééducation pour retrouver un périnée en pleine forme.

La rééducation périnéale post-partum, pourquoi c’est indispensable ?

Au cours de la grossesse, afin de laisser la place au bébé, les abdominaux se sont étirés, ne protégeant plus le plancher pelvien. Le périnée a donc subi des pressions grandissantes qui l’ont nécessairement affaibli au fur et à mesure. Pendant 9 mois, vos muscles périnéaux ont du supporter le poids du bébé et, même si celui-ci ne pesait pas lourd au début, il est normal qu’au fil des mois vos muscles se soient fatigués et donc relâchés.

Lors de l’accouchement, le périnée souffre énormément. C’est principalement le cas lorsque le bébé est corpulent ou lorsque le travail donne lieu à des déchirures. Si vous avez accouché par césarienne, la rééducation périnéale sera facilitée mais elle sera nécessaire tout de même. En effet, la grossesse en elle-même est source de problèmes pour votre périnée.

Sachez mesdames qu’un périnée relâché peut être synonyme de multiples désagréments. Les principaux troubles qui peuvent survenir sont :

  • des fuites urinaires à l’effort (ou lors d’une toux, d’un éternuement ou d’un éclat de rire),
  • un prolapsus (une descente des organes),
  • une incontinence anale,
  • une pesanteur pelvienne,
  • des gaz vaginaux.

D’ailleurs, un périnée affaibli peut être aussi responsable d’une perte de plaisir lors des rapports sexuels : seul un périnée tonique et qui se contracte correctement pourra assurer de meilleures sensations intimes.

La rééducation périnéale post partum a aussi pour intérêt de favoriser la cicatrisation du vagin, notamment après une épisiotomie ou des déchirures.

Enfin, il faut savoir qu’une rééducation périnéale après une grossesse doit être faite systématiquement, même si on a l’impression de ne pas en avoir besoin. En effet, tous les désagréments dont nous avons parlés peuvent survenir immédiatement après l’accouchement, ou plusieurs années après, ou par exemple au moment de la ménopause.

Soyez donc prévoyante et prenez au sérieux votre rééducation périnéale post partum !

Quand débuter sa rééducation périnéale post-partum ?

La rééducation périnéale ne doit commencer que 6 à 8 semaines après l’accouchement. Il vaut mieux attendre ce délai afin que les tissus aient eu le temps de cicatriser. Cependant, ces quelques semaines doivent servir à prendre dès à présent de bonnes habitudes :

  • Ne pas porter de charges trop lourdes : rien de plus lourd que le poids du bébé !
  • Adopter les bonnes postures, notamment pour porter le bébé : on évite de creuser le dos en mettant les épaules vers l’arrière et le ventre vers l’avant. Il est préférable de veiller à ce que vos épaules soient au même niveau que vos hanches et vos genoux. Il s’agit de préserver votre dos et vos abdominaux. La ceinture Physiomat peut vous aider à bien vous tenir et à lutter contre les douleurs.
  • Pratiquer régulièrement l’exercice de la « fausse inspiration thoracique » proposé par le docteur Bernadette de Gasquet, auteur du livre « Périnée, arrêtons le massacre ! » un best seller !
L'exercice de la fausse inspiration est simple. Il vous suffit de suivre ces quelques étapes :
  1. Allongez-vous et pliez les genoux (les pieds sont à plat).
  2. Expirez doucement en contractant votre périnée.
  3. A la fin de cette expiration, fermez la bouche et bouchez votre nez.
    • Puis inspirez sans prendre d’air.
    • Votre ventre se creusera.
    • Tenez la position pendant 3 secondes minimum en contractant le périnée.
  4. Relâchez pendant 5 secondes.
  5. Répétez le mouvement 2 fois.

Cet exercice est à réaliser 2 à 3 fois par jour, et ce peu de temps après votre accouchement afin de préparer en douceur votre périnée à la rééducation. Cela prend 2 minutes à chaque fois, ce n’est pas grand-chose !

Comment se déroulent les séances de rééducation périnéale ?

Après votre séjour à la maternité, on vous prescrira sans doute des séances de rééducation périnéale chez un professionnel (un kinésithérapeute spécialisé ou une sage-femme). Ces séances sont très importantes. D’ailleurs, elles sont remboursées par l'Assurance Maladie, vous auriez tord de vous en priver !

Lors de la première séance, votre thérapeute fera un bilan. Par un toucher vaginal, il évaluera alors la tonicité de vos muscles pelviens. Il vous posera aussi de nombreuses questions. Il pourra ensuite déterminer le type de rééducation dont vous avez besoin.

Le thérapeute pourra alors vous proposer une ou plusieurs de ces trois méthodes qui existent :

  • La rééducation manuelle : Le thérapeute introduira ses doigts dans votre vagin et exercera de légères pressions sur votre périnée afin de vous inciter à contracter les bons muscles.

  • La rééducation par électrostimulation : Grâce à un appareil relié à une sonde vaginale, de très légers courants tout à fait indolores sont envoyés afin de stimuler le périnée et de provoquer des contractions qui tonifieront vos muscles pelviens.

  • La rééducation par Biofeedback (rétroaction musculaire) : Le principe est simple : vous contractez votre périnée et grâce à une « sonde » vaginale et à un appareil, le thérapeute visualise vos contractions sur un écran. Vous pouvez alors prendre conscience du travail de vos muscles pour essayer de l’améliorer.

Quelque soit la méthode choisie, vous verrez de nettes améliorations au fil des séances. Dans un premier temps, vous prendrez conscience de vos muscles périnéaux et de leur localisation. Petit à petit, vous allez le tonifier, et vous apprendrez à maîtriser et contracter votre périnée au bon moment.

La rééducation périnéale à domicile en auto traitement : Avec l’arrivée d'un bébé, il n’est pas toujours facile de se rendre en cabinet régulièrement. Par manque de temps, ou même par choix, certaines femmes préfèrent se procurer un appareil d’électrostimulation périnéale pour pouvoir le faire seule chez elles, en auto-traitement. L'achat de ce type d'appareil peut être pris en charge par l'Assurance Maladie. Vous pourrez alors bénéficier d’une rééducation périnéale efficace, sans bouger de chez vous.

Entretenir son périnée durablement

Il faut rappeler que le périnée, comme tous les autres muscles de notre corps, doit être entretenu régulièrement. Ne croyez donc pas que, parce que vous avez fait votre rééducation post-partum avec sérieux, cela vous dispense d’exercices périnéaux pour toujours. Au contraire, cela doit constituer le point de départ à de nouvelles bonnes habitudes. Après la rééducation, on continue de se tonifier !

Les exercices de Kegel sauront vous aider à garder un périnée tonique. Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez vous procurer des boules des geisha telles que les perles de Kegel Laselle de la marque Intimina. Si vous préférez, vous pouvez opter pour des cônes vaginaux qui vous permettront un travail très progressif. Avec le coffret AMI Je Joue, par exemple, vous disposerez de 3 accessoires de rééducation de poids et de formes différents afin d’adapter vos exercices, jours après jours.

N’hésitez pas à lire aussi notre article sur les appareils connectés. En effet, depuis peu, des marques développent des appareils de rééducation périnéale connectés. Fonctionnant sur le principe du biofeedback, ces derniers permettent une rééducation à domicile à la fois ludique et efficace. A vous de jouer !

Qu'elle soit faite dans une logique curative ou bien préventive, la rééducation périnéale est indispensable après un accouchement, ne la négligez surtout pas ! Sachez aussi que cette rééducation pourra être facilitée selon vos habitudes (si vous aviez déjà fait travaillez votre périnée avant d’être enceinte, si vous avez tout fait pour préserver votre périnée pendant la grossesse, etc.).

Ajouter un commentaire :