Des exercices de gymnastique périnéale pour un périnée tonique et musclé

15 Octobre 2014 | par Périnée Shop | Gymnastique périnéale

Des exercices de gymnastique périnéale pour un périnée tonique et musclé

exercice pour le périnéeCette semaine nous mettons à l'honneur la gymnastique périnéale pour préserver, tonifier ou muscler le périnée. Nous vous proposons donc un exercice pour le périnée, basé sur la contraction-respiration à faire chez vous, mais pas que... 

Pourquoi faire des exercices de gymnastique périnéale ?

On ne le répétera jamais assez, bien que cachés au cœur de notre intimité, les muscles du périnée ne sont pas différents de ceux des autres parties du corps et méritent eux aussi qu'on les fasse travailler pour qu'ils ne se relâchent pas et puissent parer aux multiples agressions auxquelles ils n'échappent pas comme la grossesse, la ménopause, le surpoids, le sport à impact au sol, etc.

Des exercices de gymnastique ou de Pilates pour le périnée :

Garants notamment de la continence urinaire et du confort sexuel, il y a tout intérêt à préserver ces muscles, et si possible avant l'apparition d'éventuels troubles comme les légères pertes d’urines à l'effort voire les fuites urinaires plus sévères, les douleurs pelviennes ou bien encore la descente d'organes. A titre préventif, les exercices de gymnastique périnéale sont excellents. Inspirés de la fameuse méthode Pilates, ils associent respiration et mouvements de contactions très doux, ce qui permet de tonifier le plancher pelvien, tout en procurant bien-être et détente.

Un exercice tout simple à faire pour muscler son périnée  :

Voici un exercice qui propose un travail en progression convenant à toutes les personnes qui manquent de temps pour s'occuper d'elles...

Exercice pilates pour le périnéeAu calme, allongez-vous confortablement sur le dos, les jambes repliées et les pieds à plat sur le sol.
  • Respirez doucement et lentement.
  • La vessie doit être vide.

  1. Inspirez en gonflant la poitrine.
  2. Expirez en contractant au maximum le périnée, comme pour se retenir d'uriner. Imaginez-vous entrain de rentrer le ventre pour enfiler un jean trop petit. Veillez parallèlement à détendre les fessiers ainsi que l'abdomen et tenez 3 à 5 secondes.
  3. Relâchez la contraction du périnée pendant l'inspiration au moins 5 secondes.
  4. Répétez l'enchaînement contractions-relâchements entre 30 et 50 fois par jour.
Au fur et à mesure des progrès, le temps de contraction peut être augmenté ainsi de 3 à 5 secondes et vous pourrez contracter le périnée jusqu'à 10 secondes, avec une période de relâchement au moins égale.
Une fois l'exercice bien maîtrisé, il est possible de le réaliser assis, puis debout. Il peut même être fait pendant certaines activités de la vie quotidienne (trajet pour aller à son travail, à l'école, tâches ménagères, conversation téléphonique etc.), le but étant qu'il devienne un automatisme et participe pleinement à une bonne hygiène de vie.
Cette gymnastique périnéale peut-être aussi faite avec des accessoires spécifiques : ballon Pilates, Swiss Ball, coussin d’exercice, cercle Pilates).
Evidemment, assiduité, régularité et persévérance sont obligatoires, notamment lorsqu’il existe au départ quelques signes de relâchement du périnée. A noter que la gymnastique périnéale peut venir compléter une rééducation périnéale à base d'électrothérapie, afin de consolider les effets de la rééducation principale.
Enfin si malgré tous les efforts, les résultats obtenus ne sont pas satisfaisants, inutile d'insister sous peine de se démotiver. Par contre, ne pas hésiter à en parler à un professionnel de santé :  kinésithérapeute spécialisé dans la rééducation périnéale ou sage-femme, car très souvent l'échec est lié à un problème de méthode et à une méconnaissance des bons muscles à faire travailler.

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message