Les bienfaits de la ceinture de grossesse

17 Mars 2014 | par PérinéeShop | Grossesse, Accouchement et Périnée

Douleurs dans le dos, pesanteur pelvienne, fuites urinaires, fatigue… le dernier trimestre d'une grossesse n'est pas toujours idyllique. C'est le moment où les choses s'accélèrent et où les modifications du corps deviennent bien visibles. Évidemment, tous ces changements brusques occasionnent quelques troubles, certes normaux, mais néanmoins désagréables. Dès lors, autant, veiller à les minimiser, surtout qu'il existe des moyens simples pour y parvenir.

Ainsi, parmi les dispositifs reconnus pour aider les futures mamans à mieux vivre les trois derniers mois avant l'accouchement, la ceinture de grossesse présente de nombreux avantages, à condition de bien la choisir et de la porter en respectant certaines règles.

Passé le 6ème mois de grossesse, bébé va grandir de manière spectaculaire, jusqu'à tripler son poids sur les trois derniers mois. Pour sa maman, cela se traduit par un ventre de plus en plus volumineux qui appuie sur la zone pelvienne et perturbe la posture en accentuant la cambrure du dos, d'où cette position si caractéristique des femmes enceintes, les épaules en arrière, le ventre en avant et les mains sur les reins. Inhabituelle et relativement inconfortable, la situation engendre rapidement des effets secondaires fort déplaisants, comme des maux de dos (lombalgies, sciatiques), ainsi que des douleurs pelviennes et une incontinence d'effort liées à la pression exercée sur le périnée.

Le fait de porter une ceinture de grossesse permet de rétablir progressivement une bonne posture, en corrigeant la position du bassin et diminuant la cambrure, tout en faisant doucement travailler les muscles dorsaux et abdominaux. Parallèlement, cela contribue à soulager le plancher pelvien, à atténuer la poussée vers le périnée, et donc à prévenir la survenue de fuites urinaires.

Très utile, ce dispositif ne doit toutefois pas être porté continuellement, mais seulement lorsque le dos est sollicité (marche, station debout, petits travaux ménagers, etc.). De plus, il est impératif qu'il soit agréable à porter et ne comprime pas. Pour ce faire, mieux vaut choisir un produit de qualité, assurant un maintien optimal, ainsi qu'un positionnement parfait, bien horizontal.

Par ailleurs, le fait d'y avoir recours ne doit pas faire renoncer aux précautions d'usage lorsque l'on attend un enfant. Ainsi, il est entendu que l'on cherchera toujours à privilégier le repos, en évitant de rester debout trop longtemps et en bannissant les efforts violents, entre autres.

D'un autre côté, chaque grossesse étant différente, il est préférable de ne pas prendre soi-même l'initiative de porter une ceinture de grossesse, mais d'en parler préalablement avec son gynécologue ou la sage-femme responsable des cours de préparation à l'accouchement.

Enfin, après l'accouchement, on veillera à ne pas reléguer sa ceinture au fond d'un placard, car elle pourrait encore se montrer utile dans certaines circonstances (pratique d'un sport intensif, travail debout, etc.).

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message

Retrouvez dans la boutique