A quoi sert la rééducation périnéale ?

31 Mai 2014 | par Catherine, sage-femme | Les conseils de Catherine, sage-femme

A quoi sert la rééducation périnéale ?

PérinéeShop va vous proposer périodiquement sur son blog, différents articles, rédigés par une sage-femme, Catherine. N'hésitez pas à utiliser la fonction commentaire pour poser vos questions.

Cette semaine, on vous parle de la rééducation périnéale. En quoi est-elle utile ? quand la faire ? et pourquoi ?

La rééducation périnéale : après l'accouchement, mais aussi....

A cette question on me répond souvent : « à tout remettre en place après un accouchement »

D'accord, mais ces personnes âgées qui viennent nous voir, ces hommes qui vont voir le kinésithérapeute, ils ne viennent pas d'accoucher !!! 

Tout d'abord, qu'est-ce que le périnée ? C'est un groupe de muscles qui soutiennent les organes. Il est aussi appelé plancher pelvien.

Au court de la vie, ce périnée est souvent malmené (sport, grossesse, surpoids, ménopause...) ce qui entraîne quelques désagréments qui peuvent devenir de véritables handicaps si on les laisse s'installer.

Mais cette zone, et les problèmes qui l'accompagne, reste souvent tabou, alors on se rassure (« cela passera », « c'est normal avec l'âge »)...et on vit avec.

Mais non mesdames, et messieurs, prenez soin de votre périnée et n'hésitez pas à en parler à votre médecin si vous ressentez certaines gênes. Il pourra vous faire une ordonnance pour effectuer des séances de rééducation périnéale. Après l'accouchement, la sage-femme peut aussi faire la prescription. Les séances sont remboursées intégralement après l'accouchement et à 70 % par votre caisse autrement (le reste est en général pris en charge par votre mutuelle).

Apportons donc une réponse à notre 1ére question : la rééducation peut être effectuée à tout âge et à différents moments de la vie pour :

  • La rééeducation après la grossesse, que ce soit un accouchement par voie basse ou par césarienne. En effet le poids du bébé pendant la grossesse appuie sur le plancher pelvien et peut le détendre. Des petits exercices pourront aider à le retonifier.
  • des fuites d'urines, qu'elles surviennent spontanément ou à l'effort (toux, rire, éternuement, marche, changement de position...), que ce soit une petite goutte ou une miction complète.
  • des envies fréquentes et/ou impérieuses d'aller uriner (plus de 8 à 10 fois/jour ou plus de 2 fois/nuit)
  • des difficultés à retenir les gaz
  • des difficultés à retenir les selles, ou au contraire des problèmes de constipation
  • une gêne type pesanteur au niveau du vagin ou du rectum (souvent en fin de journée, ou en jardinant, à la marche...)
  • des douleurs soit spontanées, soit pendant les rapports sexuels et qu'elles soient d'apparition récentes ou plus anciennes

Rééducation périnéale : l'importance de la sage-femme

Prenez contact avec une sage-femme (qui est spécialisée en rééducation périnéale uniquement pour les femmes) ou avec un kinésithérapeute qui pratique la rééducation.

Après un interrogatoire, le thérapeute choisira la méthode la mieux adaptée à votre problème. Et après vos séances, n'oubliez pas de continuer à travailler seule pour entretenir les muscles du périnée et éviter que vos soucis ne réapparaissent.

2 Commentairess

par rachida, Le 20/06/2014 à 15h22

Bonjour Catherine, mon gynécologue m'a diagnostiqué une incontinence urinaire et m'a prescrit une rééducation pelvienne qui n’est pas efficace ou non adaptée pour mon cas je suis suivie par un sage femme très compétente mais je n'ai aucun résultat. J'ai 39 ans, 2 enfants de 17 et 16 ans et je suis aide-soignante. Puis-je utiliser les boules de geisha pour mon cas merci pour l’intérêt que vous porterez a mon cas. cordialement.

Bonjour Rachida,

Les boules de Geisha peuvent être un complément à la rééducation périnéale.

Elles doivent être utilisées correctement sur un temps court.

Il est donc nécessaire d’être accompagné par un thérapeute pour savoir comment et quand les utiliser.

En effectuant des contractions du périnée, cela permet de le renforcer et d'avoir une action préventive sur les fuites urinaires.

Terminez la rééducation avec votre sage-femme, soyez patiente, les résultats n'apparaissant qu’après plusieurs séances et surtout continuez à renforcer votre périnée par des exercices à domicile : ceux expliqués par la sage-femme, et pourquoi pas des boules de Geisha.

Le travail personnel est très important en complément du travail fait en cabinet. Cordialement.

Catherine, Sage-femme

par Mathilde, Le 6/07/2014 à 22h05

Il me semble essentiel de parler davantage de la gymnastique périnéale pour les femmes qui veulent conserver une vie sexuelle épanouie après la ménopause, qui rappelons-le est un phénomène naturel, dont la seule conséquence scientifiquement certaine est la disparition de la capacité à procréer. L'orgasme est un acte physique qui sollicite les muscles du périnée, et plus ceux-ci seront toniques, plus les conditions de lubrification suffisante et d'excitabilité permettront aux femmes de continuer à atteindre l'orgasme, pour autant qu'elles réussissent à surmonter les inhibitions culturelles qui sont encore prédominantes en ce domaine.


Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message