PérinéeShop est élu premier dans la catégorie Paramédical au palmarès des meilleurs sites ecommerce

Ménopause et périnée : les conseils d'une sage-femme

28 Octobre 2016 | par Catherine, sage-femme | Le périnée, Les conseils de Catherine, sage-femme

Ménopause et périnée : les conseils d'une sage-femme

La ménopause a un réel impact sur le périnée : fuites urinaires, sécheresse vaginale, prolapsus, baisse de libido, etc.
Catherine, notre sage-femme conseil, nous explique ces changements et nous apporte ses conseils.

Les effets de la ménopause

Ce périnée, que nous connaissons si peu avant une grossesse, peut nous causer quelques désagréments en période de ménopause. Les modifications hormonales peuvent entraîner un relâchement des muscles, mais aussi un manque de lubrification avec cette fameuse « sécheresse vaginale » qui nous incommode.

Les retentissements de la ménopause peuvent être de différents ordres :

  • fuites urinaires ou anales
  • relâchement des tissus (prolapsus, manque de sensation pendant les rapports sexuels...)
  • manque de lubrification, sécheresse vaginale pouvant causer des douleurs pendant les rapports
  • baisse de libido...
C'est pourquoi il est important de prendre soin de soi, et ce, jusqu'au bout de son périnée, pour trouver un nouvel équilibre.

Et si on s'occupait de son périnée ?

Dans un premier temps, il est important de consulter pour voir si un traitement ou une rééducation périnéale s'impose. Il faut aussi préserver son périnée pour continuer à avoir une vie confortable, sans fuites, tout en gardant une sexualité épanouie.

Continuez, mesdames, à entretenir votre périnée :

  • Adoptez une bonne posture du bassin :
    • Le positionnement du bassin, au quotidien et dans différentes situations comme l’assise sur une chaise, sur une banquette ou lorsque vous allez à la selle, est important. Le bassin doit être basculé vers l'arrière (donc le pubis vient vers l'avant)
  • Ayez une bonne respiration abdominale, la plus physiologique :
    • À l'inspiration, je gonfle mon abdomen puis mes poumons en inspirant par le nez, puis je laisse sortir l'air en rentrant tranquillement le ventre.
  • Continuez à avoir une activité sexuelle régulière en utilisant, si nécessaire, un lubrifiant.

Entretenir son périnée permet de diminuer les risques d'incontinence, de préserver une bonne tonicité et donc de garder une sexualité épanouie.

Au travail, mesdames... bonne journée !

6 Commentaires

par Dominique G., Le 28/04/2020 à 16h21

Sauvée par le pessaire CUBE, 1. Ma vie a complètement changée, j'ai retrouvé ma joie de vivre avec ce pessaire. Je le mets et l'enlève moi-même. C'est une habitude, il faut faire un vide d'air pour le retirer plus facilement. Je l'enlève tous les quinze jours. Avant je le sortais tous les soirs, mais c'est inutile pour moi. J'ai évité l'opération du prolapsus il y a déjà 7 ans. Il suffit de bien se laver les mains . Merci à celle qui a inventé cela.


par Séverine, Le 9/06/2017 à 13h21

Bonjour voilà j'ai 45 ans et suis déjà ménopausée je ne souhaite pas prendre de substitutif hormonal de peur des risques de cancer du sein mais depuis déjà bien avant d'être complètement ménopausée j'avais remarqué que ma vessie se déroule a certain moment ce qui laisse apparaitre une boule dans le vagin j'ai un inconfort lors des rapports sexuels et y prend peu de plaisir .y a t il une solution efficace car je suis jeune et je ne veux pas que ma sexualité s'arrête à 45 ans.Cordialement merci

Bonjour,

Un périnée trop affaibli entraîne souvent des fuites urinaires, un manque de sensations pendant les rapports, et peut provoquer, par la suite, une descente d'organe (vessie, utérus, etc.). Ce que vous décrivez ressemble assez à une descente d'organe mais, bien évidement, nous ne pouvons pas apporter de diagnostic à votre cas.

Il est nécessaire de consulter rapidement un professionnel de santé (médecin généraliste, gynécologue ou sage-femme) qui pourra vous donner un avis médical et vous aider.


par Nath, Le 5/04/2017 à 11h47

bonjour
J'ai subi une opération il y a 4 ans..pose d'essure et bandelette urinaire..tout est ok à ce jour aucun souci. mais la ménopause est là ,sécheresse vaginale, le manque de libido aussi..et j'ai pu lire que les boules de geisha étaient une bonne solution .pourriez vous me dire si il y a une contre indiction par rapport à mon opération.Merci d'avance

Bonjour,

Il n'est pas connu de contre-indication pour le port de boules de geisha après la pose de bandelettes. Les boules de geisha ne remontant pas très haut dans le vagin, il ne devrait pas y avoir de risques non plus avec les implants Essure. Il est toutefois nécessaire de poser la question au gynécologue ou à l'urologue qui vous suit.

Si vous pouvez utiliser des boules de geisha, les perles de Kegel Intimina pourraient convenir car elles ne sont pas trop lourdes.

par Sylvie D., Le 30/12/2016 à 03h55

J'ai déjà fais plusieurs séries de séances de rééducation périnéale et je ne trouve pas grande amélioration .Devrais-je continuer toute ma vie,j'ai 56ans avec des fuites urinaires lors d'une grosse envie.Pouvez me conseillez? merci

Il existe plusieurs types de rééducation périnéale (manuelle, biofeedback, électrostimulation, gymnastique périnéale, avec ou sans accessoires) et il peut être intéressant de combiner plusieurs méthodes pour des résultats optimum. Si les fuites urinaires persistent, nous conseillons d'en parler avec votre gynécologue ou avec un urologue qui peut certainement vous proposer d'autres solutions.

par Madeleine R., Le 10/12/2016 à 08h50

j ai 75ans j'ai des fuites urinaire même avec une bandelette j'arrive pas à retenir mon urine

Bonjour,

Nous sommes désolés mais nous ne pouvons donner un avis médical. Nous vous conseillons de revoir l'urologue qui vous a posé la bandelette.

par Brigitte, Le 8/11/2016 à 20h59

Après une hystérectomie totale avec annexectomie je voudrais remuscler mon périnée puis-je utiliser des boules de geisha. Merci

Il est en effet possible d'utiliser des boules de geisha. En revanche, comme l’hystérectomie contribue au relâchement du périnée, elles peuvent être plus difficiles à mettre et à maintenir en place. Il est peut-être préférable de faire une rééducation périnéale au préalable avec une sage-femme afin de renforcer les muscles périnéaux et d'utiliser ensuite les boules de geisha en complément ou en entretien.

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre adresse mail
Veuillez saisir un message