PérinéeShop est élu dans la catégorie paramédical au palmarès des meilleurs sites ecommerce

La reprise de l'activité sexuelle dans le couple après un accouchement

15 Février 2021 | par Périnée Shop | Grossesse, Accouchement et Périnée

La reprise de l'activité sexuelle dans le couple après un accouchement

Fatigue, épisiotomie, césarienne, allaitement... Pour les femmes, il n'est pas toujours facile d'envisager la reprise rapide d'une activité sexuelle après un accouchement. La peur d'avoir mal, le fait de culpabiliser maintenant qu'elles sont devenues mères, sont autant de sentiments qui peuvent nuire à la libido. De leurs côtés, les nouveaux papas peuvent se sentir frustrés. D'où l'importance de maintenir le dialogue dans le couple et de se préparer au grand bouleversement, afin de passer en douceur le cap des retrouvailles intimes.

Mère et femme : un équilibre difficile

Les premiers jours, la jeune maman est complètement absorbée et comblée par son bébé, à plus forte raison si elle l'allaite. En ce qui concerne le papa, il n'est pas rare qu'il se sente mis à l'écart. Par ailleurs, sa compagne étant devenue mère, il ne la regarde plus forcément comme avant, surtout s'il a eu l'occasion d'assister à l'accouchement, ce qui a pu lui renvoyer une image assez traumatisante (épisiotomie, forceps, déchirures, césarienne...).

Cette période de trouble est relativement normale et reste passagère. Il est nécessaire de communiquer, de redonner toute sa place au couple, de dépasser ses angoisses (peur de faire mal ou d'avoir mal...) pour reprendre des relations sexuelles de manière progressive et rassurante.

Quand reprendre une activité sexuelle après l'accouchement ?

Si certaines statistiques situent la reprise d'une vie intime autour de 7 semaines après l'accouchement, ce n'est toutefois qu'une moyenne. En fait, dès que les deux partenaires en ressentent l'envie, ils ne doivent pas hésiter. Certes, les débuts peuvent s'avérer hésitants, surtout après une césarienne ou une épisiotomie (appréhension, sensibilité au niveau de la cicatrice...).

Mais prendre son temps est primordial, s'écouter et écouter l'autre. Pourquoi ne pas privilégier, dans un premier temps, des pratiques sexuelles sans pénétration ? L'utilisation d'un lubrifiant, des préliminaires plus longs peuvent aussi aider à retrouver des sensations intimes. Par contre, si des troubles surviennent ou persistent (réticences, perte de désir, douleurs...), il est impératif de se tourner vers un gynécologue ou une sage-femme pour prendre conseil.

Refaire l'amour après bébé : être bien préparé

Après l'accouchement, la nouvelle maman ne doit surtout pas se dispenser des séances de rééducation périnéale qui lui sont généralement prescrites auprès d'une sage-femme ou d'un kinésithérapeute. Salutaires pour prévenir les risques de fuites urinaires voire d'incontinence ou de prolapsus, elles sont aussi efficaces pour garantir une sexualité épanouie et retrouver ses sensations intimes.

Cette période de rééducation périnéale en cabinet est aussi un moment privilégié où l'on peut échanger sur ses craintes face à la reprise d'une activité sexuelle, ses douleurs résiduelles ou encore une béance vaginale. La professionnelle de santé pourra adapter sa méthode de rééducation et rassurer la maman.

D'autre part, il est essentiel d'impliquer très tôt le papa, en le conviant notamment aux cours de préparation à l'accouchement durant lesquels les sages-femmes abordent tous les sujets, même les plus tabous. Un bon moyen pour dédramatiser la situation et aider à la reprise d'une activité sexuelle sereine.

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message