Rééducation périnéale : le rôle central de la sage-femme

16 Janvier 2020 | par PérinéeShop | Grossesse, Accouchement et Périnée, Rééducation périnéale

Rééducation périnéale : le rôle central de la sage-femme

La rééducation périnéale est une étape importante pour les femmes en post-partum. La sage-femme reste une interlocutrice privilégiée pour les futures et nouvelles mamans. Mais saviez-vous que la rééducation périnéale chez une sage-femme (ou chez un kinésithérapeute spécialisé en périnéologie) peut être pratiquée à tout moment de la vie d'une femme, et pas seulement après l'accouchement ? Depuis quelques années, dotées de nouvelles attributions, les sages-femmes aident de plus en plus les femmes dans leur désagrement intime, dans le suivi pelvien, entre autres.... Revenons sur ce rôle essentiel !

La sage-femme : une aide précieuse pour les futures mamans

Lorsqu'une femme est sur le point de devenir maman, elle ressent généralement le besoin d'être entourée, écoutée et rassurée. C'est aussi le cas après la naissance de l'enfant, lorsqu'elle est assaillie par toutes sortes d'émotions. Ceci est d'autant plus vrai qu'il faut aussi compter avec les bouleversements physiques qui entament sa confiance en elle, surtout s'il est question de prise de poids ou encore de fuites urinaires, dont le côté peu glamour malmène sa féminité et perturbe sa vie intime.

De fait, si mettre au monde est certainement l'une des plus belles choses que peut accomplir une femme, il faut admettre que l'exercice est périlleux et nécessite un très bon accompagnement. C'est justement le rôle des sages-femmes dont on parle assez peu et qui pourtant s'occupent, toujours avec tact, douceur et bienveillance, des futures et nouvelles mères, plus ou moins désemparées : elles peuvent alors espérer retrouver, à leur contact, l'assurance qu'elles ont perdue.

Que ce soit en cabinet libéral, en clinique ou à l'hôpital, les sages-femmes sont avant tout sollicitées pendant la grossesse, dans le cadre des cours de préparation à l'accouchement ou des consultations prénatales. À ces occasions, elles aident leurs patientes à se familiariser avec leur corps modifié et les guident pour exercer leur périnée afin de le préparer au passage du bébé. Elles peuvent aussi leur conseiller des massages destinés à assouplir la zone, à titre préventif.

La rééducation périnéale en post-partum

On les consulte également après la naissance, pour le suivi post-natal. Il y est souvent et encore question de rééducation périnéale, laquelle doit toujours se faire avec beaucoup de précaution pour éviter tout blocage. En effet, lorsqu'elles abordent des sujets aussi délicats que les problèmes de périnée et de fuites urinaires, les femmes montrent plus de facilité à s'adresser à des personnes du même sexe, susceptibles de mieux les comprendre.

La sage-femme n'est pas uniquement présente au moment de la grossesse et du post-partum.

La réeducation périnéale chez une sage-femme à tout âge !

Depuis quelques temps, son rôle s'est étendu : suivi gynécologique et contraception,  dépistage de pathologies, frottis du col de l'utérus, ... À l'heure actuelle, alors que les délais pour un rendez-vous chez un gynécologue peuvent être assez longs, il est plutôt rassurant de savoir qu'une sage-femme peut prendre le relais sur ce type de consultation.

La sage-femme s'occupe de la rééducation périnéale des femmes à tous les moments de leur vie. En effet, dès lors que l'on ressent que son périnée est peut-être moins tonique car de petits désagrements surviennent (moins de sensations intimes, lourdeurs pelviennes, petites pertes d'urine à l'effort ou incontinence, etc.), il est tout à fait possible de consulter une sage-femme.

Que vous soyez en période de ménopause ou de périménopause, en surpoids ou en obésité, que vous ayez eu une pratique sportive de haut niveau, ou même longtemps après les grossesses, la sage-femme peut vous aider.

La sage-femme peut évaluer l'état du plancher pelvien, faire un bilan périnéal et débuter si nécessaire une rééducation périnéale. Notez aussi que certains kinésithérapeutes sont spécialisés en urologie et peuvent également proposer ces actes.

Les sages-femmes ont la réputation d'être plus accessibles que les gynécologues dont les fonctions et le discours plutôt académique peuvent créer une barrière pas toujours aisée à franchir. Face à la réticence de certaines patientes, les sages-femmes savent souvent trouver les mots justes et pratiquer des gestes apaisants pour leur permettre de se confier et d'accepter la prise en charge.

À ce titre, leur rôle est essentiel.

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message