Le massage du périnée avant l'accouchement

14 Août 2013 | par PérinéeShop | Grossesse, Accouchement et Périnée

En termes de stress, une grossesse est un moment redoutable pour le périnée d’une femme. En effet, cet ensemble de muscles, localisé au niveau du petit bassin, est d'autant plus important et sensible, qu'à la moindre sollicitation soutenue, il se distend et engendre des dysfonctionnements gênants au niveau de la vessie, du rectum et du vagin, des organes dont il est en principe censé assurer le maintien.

On se trouve alors confronté à des troubles urinaires, fécaux, ou encore sexuels, plus ou moins sévères. Dans le cas des femmes enceintes, ce sont surtout les envies fréquentes d’uriner, et les problèmes d’incontinence qui prédominent, du fait de la pression exercée par l’utérus et le fœtus qui grossissent.

Ensuite, au moment de l’accouchement, l'effort de poussée peut être véritablement traumatisant pour le périnée. Et si ce dernier est déjà bien mal en point, l'épisiotomie est quasiment systématique, pour éviter tout déchirement. Cependant, si cet acte chirurgical est censé préserver un temps soit peu les muscles du plancher pelvien, psychologiquement, il n’est pas anodin, et n’évite pas forcément les complications, surtout si aucune rééducation périnéale sérieuse n’est entreprise ultérieurement.

Heureusement, des solutions simples peuvent être envisagées, de manière préventive, avant le terme de la grossesse, afin de préparer le périnée au mieux et lui permettre de rester suffisamment tonique et souple pour assurer le passage aisé du bébé, sans épisiotomie, ni déchirement.
 
Ainsi, outre les gestes de bon sens qui consistent à ne pas faire de gros efforts, de nombreuses futures mamans expérimentent avec succès les massages du périnée.
 
A réaliser plusieurs fois par jour, uniquement à partir du 8ème mois, pour éviter que la zone ne soit trop musclée, le but n’étant pas qu’elle soit excessivement résistante, mais plus souple et plus élastique, ce type de massage ne nécessite guère, pour être efficace, qu’un endroit confortable et calme, ainsi qu'une huile de massage pour le périnée spécifique de très bonne qualité, si possible bio, comme celles proposées par les laboratoires Weleda et Pranarôm. Mené de manière très douce, il peut s’effectuer sans aucune contre-indication.
 
On veillera toutefois à se rapprocher d’un gynécologue ou d’une sage-femme pour s'assurer des bons mouvements à pratiquer. Et si certaines femmes ont encore du mal avec l'automassage, pourquoi ne pas en profiter pour impliquer les futurs papas qui, sans nul doute, apprécieront ce moment de complicité.

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message