Incontinence et rééducation périnéale

08 Août 2013 | par Perinéeshop | Electrostimulation périnéale, Rééducation périnéale

Souvent taboue, l’incontinence urinaire n’en reste pas moins fréquente et touche aussi bien les hommes que les femmes, quel que soit leur âge. Toutefois, ces dernières présentent des risques accrus.

 Ainsi, entre grossesses et ménopause, leur périnée, qui est un ensemble de muscles dont le rôle essentiel est de soutenir la vessie, le rectum et le vagin, est particulièrement malmené, et à tendance à se relâcher.

On distingue alors l’incontinence d’effort qui se produit au moment de la marche, à l’occasion d’un fou rire, ou d’un éternuement. On parle aussi d’incontinence par impériosité qui donne lieu à des envies urgentes, incontrôlables. Autant de situations difficiles à vivre pour une femme.

Les hommes sont aussi concernés

De leur côté, les hommes sont confrontés à l'incontinence de "trop plein" qui est liée à l'âge, mais aussi aux problèmes d’hypertrophie ou de cancer de la prostate. Les répercussions psychologiques sont nombreuses, dans la mesure où elles impactent le travail, la vie sociale, et surtout la vie intime.

Quel que soit le contexte, tout le problème réside dans le fait qu’à un moment donné, les  muscles du périnée n’assurent plus correctement le contrôle des fonctions urinaires. Distendu, il entraîne alors des fuites urinaires.

Si l’une des toutes premières parades consiste à se doter de protections, comme des protège-slips, ou des étuis péniens, il serait dommage de se limiter à masquer le problème, alors que des séances de rééducation périnéale peuvent aider à retrouver confiance, à la fois en son périnée et en soi. Et s’il est vivement recommandé de consulter un médecin pour poser un diagnostic, il faut savoir que la rééducation peut ensuite se faire à domicile, en toute intimité.

Comme le souligne Périnée Shop, plusieurs méthodes sont envisageables, toutes basées sur l’utilisation d’accessoires simples à manipuler, peu onéreux et parfois même remboursés par la Sécurité Sociale, comme les sondes périnéales associées aux électrostimulateurs, qui, aussi bien destinées aux hommes qu’aux femmes, sont adaptées aux situations d’urgence, notamment après un accouchement.

Par contre, si les symptômes sont modérés, voire inexistants, mais que l’on souhaite agir en prévention, les femmes pourront facilement se tourner vers les boules de Geisha ou les cônes vaginaux. Par ailleurs, on ne peut que leur recommander de pratiquer des exercices de gymnastique périnéale, directement inspirés de la méthode Pilates, dont l’atout est de muscler tout en douceur.

 

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message