Abdos et périnée : si on en parlait ?

17 Mai 2014 | par PérinéeShop | Gymnastique périnéale, Le périnée

Abdos et périnée : si on en parlait ?

S'il est à la mode de faire travailler ses abdominaux pour modeler sa silhouette, malheureusement, les méthodes employées sont souvent confuses, mal dosées, et ne tiennent que rarement compte d'un élément pourtant essentiel : le périnée.

Cet ensemble de muscles, logeant au cœur de notre intimité, est en effet directement impacté par les exercices abdominaux, lesquels l'exposent à de violentes poussées. Petit à petit, il risque de se distendre, entraînant notamment des fuites urinaires, voire des descentes d'organes, surtout s'il a déjà été fragilisé au fil des circonstances de la vie (grossesses, accouchements par voie basse, mauvaises habitudes posturales, embonpoint, constipation et toux chroniques, etc.).

Toutefois, s'il est indéniable qu'abdominaux et périnée ne font pas vraiment bon ménage, cela ne sous-entend pas de devoir forcément sacrifier les premiers pour préserver le second, d'autant qu'il est important de s'assurer une ceinture abdominale suffisamment musclée.

En effet, en plus d'aider à avoir un ventre plat, cette dernière favorise une meilleure posture, facilite la digestion, le transit, et améliore la capacité respiratoire, ainsi que la circulation du sang. Il n'est donc pas recommandé d'abandonner tout travail musculaire à ce niveau.

En fait, il est possible de concilier abdos et périnée, à la seule condition de mesurer ses efforts et de les accompagner intelligemment. Pour ce faire, l'hypopression est tout indiquée. Très douce, cette technique, notamment utilisée à des fins relaxantes, mise sur des postures très étudiées, associées à la respiration "diaphragmatique", extrêmement profonde, idéale pour soulager les tensions musculaires au niveau du bassin. Ainsi, pendant les exercices, il va s'agir de ne pas bloquer sa respiration, d'expirer au maximum l'air dans ses poumons et de garder le ventre bien rentré, sans oublier de contracter son périnée.

Parfaite pour les femmes venant d'accoucher et désirant retrouver un ventre plus plat, tout en préservant et musclant en douceur leur périnée, la gymnastique abdominale hypopressive s'adresse en fait à tous, même aux hommes. Elle intervient aussi bien dans un contexte de prévention, que de remédiation. Dans ce dernier cas, il est important de préciser qu'elle peut être combinée sans problème à des séances de rééducation périnéale. Au final, le but est que cet enchaînement de bonnes attitudes devienne un véritable réflexe, à chaque fois que la situation nécessite que l'on force volontairement ou involontairement sur la sangle abdominale (sport intensif, port de charges lourdes, toux chronique, etc.).

Pour de plus amples conseils, ne surtout pas hésiter à en parler à son kinésithérapeute ou une sage-femme.

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message