PérinéeShop est élu premier dans la catégorie Paramédical au palmarès des meilleurs sites ecommerce

L’atrophie vaginale : quand les rapports sexuels deviennent douloureux

10 Janvier 2019 | par Périnée Shop | Vaginisme, Douleurs intimes

L’atrophie vaginale : quand les rapports sexuels deviennent douloureux
Le sujet est bien peu abordé et pourtant de nombreuses femmes souffrent d’atrophie vaginale, bien souvent en vieillissant. C’est d’ailleurs l’une des pathologies les plus observées chez les femmes ménopausées.
Quelles sont les causes de cette atrophie qui touche tant de femmes et qui occasione tant de désagréments ? Découvrons ensemble les solutions pour vous aider.

Qu’est-ce que l’atrophie vaginale ?

L’atrophie vaginale c'est la perte de souplesse et l'amincissement des parois du vagin, souvent accompagnés d'une sécheresse sévère causant des irritations et des sensations de brûlures. Elle est dûe à la diminution de secrétion d'oestrogènes. Certaines femmes atteintes d’atrophie vaginale souffrent aussi de troubles urinaires (envies fréquentes, douleurs), d’infections à répétition ou de saignements anormaux.

Tous ces symptômes peuvent aussi déclencher des douleurs parfois vives durant les rapports sexuels, ce qui perturbe considérablement la vie intime des couples. Les femmes éprouvent moins de plaisir et l’appréhension de la douleur engendre souvent une certaine anxiété, causant un manque de lubrification qui rend la pénétration encore plus difficile : c’est un véritable cercle vicieux. Cela entraîne une baisse de la libido, voire même une aversion totale pour les relations sexuelles.

L’harmonie du couple est totalement bouleversée : alors que la femme se sent frustrée et culpabilise, l’homme se sent rejeté et ne comprend souvent pas la raison de cette perte de désir, plus ou moins soudaine.

Ménopause et atrophie vaginale

Durant la ménopause, on observe une baisse importante de la production d’hormones, notamment des œstrogènes qui ont un rôle essentiel sur la lubrification des tissus vaginaux. Bien que ce changement hormonal lié au vieillessement des cellules soit un phénomène tout à fait normal, les conséquences que cela entraîne ne doivent pas être considérées comme une fatalité.

Soulager les problèmes d’atrophie vaginale

L’atrophie vaginale ne disparait jamais. Au contraire, la sécheresse a tendance à s’aggraver avec le temps. Il est donc nécessaire de prendre le problème au sérieux dès l’apparition des premiers symptômes d'inconfort afin de tout faire pour prévenir et soulager les douleurs.

Un lubrifiant intime adapté est une première étape

Lors des rapports sexuels, il est recommandé d’utiliser un lubrifiant. Celui-ci contribue à améliorer votre confort et votre plaisir en limitant les douleurs.

Lubrifiant particulièrement adaptée pour les muqueuses fragilesNous vous recommandons les lubrifiants de la gamme Pjur Med qui respectent votre corps. La marque Pjur Med propose différents types de lubrifiant adaptés à chaque problèmatique.

Le lubrifiant Repair Glide de Pjur Med est particulièrement approprié : il contient de l’acide hyaluronique qui possède des propriétés régénérantes pour les peaux sèches.

Vous pouvez aussi choisir le lubrifiant-hydratant Intimina qui la particularité d’être enrichi à l'Aloé Véra pour être à la fois un lubrifiant et hydratant. Très pratique !

D’ailleurs, sachez que conserver une activité sexuelle est primordial. Favorisez le désir en utilisant un lubrifiant aide à lutter contre les symptômes de l’atrophie vaginale.

Utiliser des dilatateurs vaginaux : une solution efficace

Set de 5 dilatateurs vaginauxLes dilatateurs vaginaux, aussi appelés bougies vaginales, sont utilisés pour pratiquer des massages internes sur les zones douloureuses. Ils aident donc à apaiser les douleurs.

De même, leur utilisation permet d’assouplir les parois vaginales et de leur rendre leur élasticité. Il s’agit là d’un travail très progressif.

Le pack Premium VAGIWELL propose 5 bougies vaginales. L’idée est de débuter avec le plus petit dilatateur pour, au fur et à mesure des séances, passer à des tailles de dilatateurs plus importantes.

Sachez que si vous avez une réticence à utiliser ce type de solution seule chez vous, vous pouvez aussi prendre rendez-vous chez un praticien spécialiste de la douleur intime (sage-femme, kinésithérapeute spécialisé…) qui pourra vous aider dans le traitement de la douleur dûe l'atrophie vaginale.

Des traitements plus contraignants

Si ces premières solutions ne suffisent pas à soulager votre problème d’atrophie vaginale, il est certainement nécessaire de consulter un médecin pour envisager un traitement plus important.

Des traitements hormonaux substitutifs peuvent être prescrits afin de combler le manque d’œstrogènes. La plupart du temps, ces traitements requièrent une application locale (ovules administrés par voie vaginale, crèmes appliquées régulièrement, anneau libérant des hormones...).

Pour les femmes qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas recevoir de traitement hormonal (en cas de cancer du sein, par exemple), d’autres solutions existent : les infiltrations d’acide hyaluronique ou les traitements au laser. Malheureusement, ces dernières sont très coûteuses et ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale.

Quoiqu’il en soit, ne souffrez pas en silence. Parlez-en !

Accèdez aux produits PérinéeShop

16 Commentaires

par Laurine, Le 23/11/2022 à 01h52

Quand je lis les commentaires se sont les dames en ménopause qui sont touchées, moi j'ai 35 ans et j'ai ce problème là aussi. En plein examen (analyse d'urine, écho et rdv gyneco) j'espère qu'il vont trouver une solution car j'en peux plus


par Marie, Le 30/10/2022 à 11h08

Depuis 2 ans je suis confrontée à des rapports douloureux, j ai 62 ans. Malheureusement le corps change. Je prends un traitement hormonal, gel, rien n améliore mon etat. Mon pauvre mari, nous avons de moins et moins de rapports. J ai vu plusieurs gynécologues, il n y a pas de solution.


par Maryse , Le 12/10/2022 à 17h17

Très longues abstinence où trouver les produits et quel médecin spécialisé

Bonjour, Vous trouverez nos produits spécifiques dans la rubrique Dilatateurs Vaginaux de notre boutique PérinéeShop.com. Bien cordialement, PérinéeShop

par Michèle S., Le 12/08/2022 à 05h16

Témoignage très intéressant.


par Elodie27. , Le 3/06/2022 à 13h13

Bonjour, je souffre de douleurs brûlures gêne de la vulve externe vaginal depuis 5 ans. J'ai aujourd'hui apparemment une vulvodonie, facile à donner ce diagnostic vu qu'il a rien comme traitement du coup je reste avec mon mal sans solution. J'aimerai si quelqu'un a des réponses m'en donne s'il vous plaît, je suis désespéré et dans le désert le plu totale.

Bonjour,

Nous vous conseillons de voir une sage-femme qui soit spécialisée dans les douleurs intimes et périnéales. Souvent elle propose des séances pour soulager la zone par des massages avec des dilatateures. Sinon il existe également depuis peu un dilatateur avec une taille spécifique pour les douleurs : VAGIWELL - Taille 5 LS, que vous trouverez dans notre rubrique "Bien-être intime et sexuel"

par rosa, Le 27/04/2022 à 13h36

bonjour,
bienvenue dans le club de la "M" , après avoir lu vos témoignages, je vous informe que moi aussi j'en ai vu des gynécologues, incapable de vous donner un traitement fiable.( +100 euros) la visite ( région parisienne -paris).
j'en veux aux femmes car si on galère tout autant aujourd'hui c'est que la M et la sexualité est tout simplement tabou. regardez autour de vous et observez votre entourage vous avez l'impression qu'aucune femme ne souffre de ces symptômes... j'ai une amie qui a été voir sa gynéco car elle souffrait côté rapport sexuelle, elle lui a fait sous entendre que c'était plus de son âge (62 ans)... la jalousie...
j'ai décidé avec le recul de prendre le ths car le corps change et la peau aussi plus sèche... ( ovule, gel, pilule, led, crème)donc je me lance mais je sais que je vais grossir ou j'attendrais pour le laser car le coût est important. j'ai entendu parler du plasma pour éviter toutes ses souffrances mais c'est hyper cher. ( une gynéco sur bordeaux).
voilà les filles bon courage...avis au laboratoire de recherche : aidez nous à trouver un traitement qui fait tout en un.


par Catherine, Le 7/03/2022 à 18h33

Je souffre aussi d'atrophie vaginal j'ai fait deux séances de laser j'ai fait des séances de rééducation périnée ils m'ont fait aussi une visite à la vessie les douleurs ne sont jamais passé aujourd'hui j'ai vu une sage-femme qui me l'a redonner des ovules et de la crème en espérant résoudre le problème mais j'ai beaucoup de doutes vu les traitements précédents que j'ai déjà fait sans résultat à j'ai utilisé aussi les dilatateur les poids vaginaux du plus petit au plus grand.. mais je ne supporte rien ça j'ai l'impression d'être en feu... Je doute que mon problème soit résolu un jour


par Anne, Le 14/02/2022 à 00h39

Bonjour à toutes, cela fait deux ans que les rapports intimes me sont devenus intolérables et moi non plus, les médecins ne m'ont jamais parlé de l'atrophie vaginale !!! Là maintenant, je sais ce que j'ai et le pourquoi ces atroces douleurs ...... Le médecin m'a prescrit des œstrogènes mais d'après ce que j'ai lu , il faudrait de la progestérone également. Je ne sais plus que faire pour retrouver une vie de couplé normale......
Merci de m'avoir lue.


par Sylvie, Le 1/02/2022 à 12h27

Bonjour, Depuis quelques années l'atrophie génitale s'est installée, à ce jour les rapports sexuels sont devenus impossibles, j'aimerais consulter un médecin spécialisé pour ce problème, je suis en Ile de France mais je suis prête à faire des kilomètres... Merci du retour de celles qui pourront m'aider.


par Bri, Le 26/11/2021 à 11h35

Trimballée pendant 2 ans avec une gynécologue qui ne m'a pas du tout traitée. Résultat atrophie vulavaire et lychen scléreux. Rapport impossible pendant ces deux année. J'ai donc cherché dans ma région un Dr spécialisé...A 200kms de chez moi ! Traitement hormonal de substitution, ovules 2 fois par semaine, crème locale hydratante plusieurs fois par jour, compléments alimentaire vitamine E/oméga3 etc. Et 3 séances de laser à 300euros chaque. Mais le résultat est là. Je peux me réapproprier ma vie intime, même si ces deux années perdues ont été très difficiles à traverser. Lamentable que personne ne parle ou ne prévienne de ce que l'on peut subir à cause de la ménaupose...


par Rose, Le 22/11/2021 à 06h54

Merci pour toute cette info…que j’avais déjà suite à mes propres recherches. Il faudrait en parler beaucoup plus pour aider tant de femmes qui souffrent en silence. Le problème est lourd en soi et se rajoute le silence.


par Joelle , Le 4/11/2021 à 21h55

Où trouve t on ce gel intime ?

Bonjour Ce gel est proposé dans notre site en ligne PérinéeShop, il s'agit du gel PJUR MED Repair Glide enrichi à l'acide hyaluronique. Bien à vous

par Lyne, Le 4/11/2021 à 15h13

Très constructif.


par Nathalie, Le 6/10/2021 à 04h21

Pourquoi personne ne parle de ça !!!! J’ai lu sur la ménopause jamais lu sur les symptômes de l’atrophie vaginale ( rapport sexuel douloureux ne donne aucun détails sur le fait de faire attention aux infections urinaire , brûlure , démangeaisons , et !! Parlons en !!!


par Marguerite, Le 14/09/2021 à 22h55

Je vous remercie pour ces éclaircissements. Je comprend que le problème n'est pas sans solutions.


par Dos Santos , Le 26/03/2019 à 10h01

Bonjour je vraiment très mal a cause de l'atrophie. J'aimerai essaye un produit de chez pour voir si ça marche.


Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message

Achetez en ligne