La Boutique du périnée et de la rééducation périnéale

du Lundi au Vendredi
de 9h-12h / 14h-18h
(Vendredi : 17h)
09 72 35 79 80 prix d’un appel local

Mercredi 25 Septembre 2013 à 10h40

Place des dispositifs internes (cônes ou boules de geisha) dans la rééducation périnéale.

Par PérinéeShop | dans Accessoires rééducation du périnée, Le périnée, Rééducation périnéale Ce billet a suscité : 5 commentaires

PérinéeShop.com, la boutique du périnée, a le plaisir d’accueillir dans les colonnes de son blog  Jean BOURDIN Kinésithérapeute-Périnéologue, qui nous en dit plus sur la place des dispositifs internes dans la rééducation périnéale.

Comprendre le fonctionnement du plancher pelvien

Schématiquement, le plancher pelvien est constitué de deux plans :

  • Un plan profond, travaillant de façon autonome. Il se présente sous la forme de deux coupoles convexes en haut et assurant un rôle d’amortisseur des pressions viscérales. Lors d’augmentation de pressions, cet ensemble composé de 40% de fibres musculaires et de 60% de tissus conjonctif, doit se rigidifier.
  • Un plan superficiel, composé essentiellement de fibres musculaires, qui doit se contracter de manière réflexe en cas d’effort afin de renforcer le verrouillage du plan profond.

 Schéma Mr Bourdin

Ces efforts quotidiens sont par exemples une toux, le port d’une charge, une activité physique ou sportive….

L’importance de la rééducation du périnée 

 L’insuffisance de verrouillage peut entrainer des fuites urinaires, anales ainsi qu’un prolapsus plus communément appelé descente d’organes. Il peut s’agir de la vessie, de l’utérus ou du rectum voir une combinaison de plusieurs d’entres eux.

Une rééducation périnéale doit donc s’intéresser aux deux plans du périnée, car si le plan profond n’assure pas son rôle, on parle alors d’hypotonie de base, même en présence d’une contraction volontaire tonique l’association des deux restera insuffisante; On parle alors d’hypotonie de charge. Les conséquences seront la possibilité de fuites urinaires lors de l’effort alors que le verrouillage périnéal parait satisfaisant.

Après la grossesse, en raison de l’imprégnation hormonale et de l’étirement des tissus, l’hypotonie de base est fréquemment mise en évidence.

Comment utiliser des boules de Geisha et cônes vaginaux 

 

C’est dans ce cas qu’il devient nécessaire et très intéressant de travailler avec les boules de geisha ou les cônes vaginaux, en complément d’une rééducation avec un professionnel formé à ces techniques.

Une fois positionné à l’intérieur du vagin, la femme, ayant remis sous-vêtements et jupe ou pantalon se lève. Ces dispositifs, soumis à l’effet de la pesanteur viennent se placer sur « l’ouverture musculaire » du vagin et y exercer une pression constante, pression qui augmente lors d’activités. Cette sollicitation permet progressivement de renforcer, d’une part  le tonus de base, puis augmentent cette contraction lors des efforts afin d’éviter que le cône ou les boules ne descendent.

Tout ce travail se fait de manière progressive, classiquement on conseillera de les porter 2 fois par jour, 15-20 minutes au début en augmentant petit à petit jusqu'à 2 fois 1 heure.

Toujours dans un but de progression, dans un premier temps la femme se contentera de gestes simples (vie active sans efforts intenses) puis y intégrera des efforts.

 

Jean BOURDIN
Kinésithérapeute-Périnéologue
Chargé d’enseignement en Périnéologie

Les commentaires :

  1. Samedi 24 Mars 12 à 11h46, par fabienne

    Peut-on utiliser les boules de geisha si on a déjà un prolapsus ?
    merci.

  2. Dimanche 25 Mars 12 à 19h10, par Jean B

    Oui mais dans le cadre d'une rééducation périnéale avec un professionnel formé qui après un bilan et un examen clinique vous dira si le type et le degré du prolapsus peut être soulagé par une rééducation. Ce n'est pas toujours le cas. Par ailleurs une fois le prolapsus présent, on ne peut le faire disparaitre, le but de la rééducation est de bien vivre avec c'est à dire sans gène fonctionnelle.
    En espérant avoir répondu a votre attente.

  3. Lundi 09 Avril 12 à 18h13, par THESS

    j'ai une descente des 3 organes , j'ai terminé mes séances de rééducation pelvienne chez une kiné , j'ai beaucoup souffert pendant la rééducation qui m'a occasionnée des douleurs des psoas et des muscles des cuisses , et je souffre de tout le bassin , bas du dos , bas ventre muscles fessiers , est-ce lié à ce prolapsus , une intervention minorerait elle ces douleurs ( je précise que je souffre de douleurs chroniques appelées fibromyalgie ) avant ce prolapsus je n'avais pas toutes ces douleurs .merci du conseil

  4. Lundi 08 Octobre 12 à 20h04, par Michelle

    Bonjour,
    En qualité de kinésithérapeute, pourriez-vous m'être d'un secours pour un problème de pudendalisme SVP ?
    Merci de votre réponse

  5. Vendredi 25 Janvier 13 à 14h31, par Marinette

    Cystocèle(boule qui vient au niveau de la vulve)une boule de Giesha,pourrait-elle empêcher ce problème qui est très gênant. Déjà opérée depuis 3 ans mais échec total. Merci

Ajouter un commentaire :