02/12/2020

img

#jesuismaltraitante #1femme1sagefemme : le cri d’alarme d’une sage-femme

Périnéeshop ne peut que relayer l’appel de détresse d’Anna Roy, sage-femme, chroniqueuse à « La Maison des maternelles », autrice du podcast « Sage-meuf » sur Europe 1 Studio, et du livre "On en parle de mon périnée".

Une déclaration forte pour provoquer une réelle prise de conscience.

Loin de dénoncer des actes de malveillance et de cruauté de la part des sages-femmes, Anna Roy témoigne, le 11 novembre 2020, dans un texte poignant publié sur son compte Instagram :

Une nuit de garde qui tourne au cauchemar pour les futurs parents et les bébés qui arrivent. Le manque crucial de personnel se fait très vite ressentir. Pas assez de soignants pour assister et prendre en charge de façon convenable, et par-dessus tout humaine, chaque patiente.

Anna Roy dénonce les maltraitances infligées à ces femmes et ces nouveau-nés. Maltraitances qui résultent de la surcharge de travail dans les maternités. Les membres du personnel hospitalier font de leur mieux mais le mal est fait, bien malgré eux.

Anna Roya, Sage-femme lance l'alerte pour améliorer la prise en charge lors de l'accouchementSon témoignage est suivi de nombreux commentaires de tous horizons. Nombreuses sont les personnes qui se reconnaissent. Par manque de temps et de moyens, les sages-femmes et les personnels soignants se sentent coupables de ces maltraitances institutionnelles, bien malgré elles, bien malgré eux.

Le 17 novembre, toujours dans la volonté d’agir, Anna Roy poste une vidéo et lance le hashtag #jesuismaltraitante. Une façon d’aider les futures et jeunes mamans et de tirer la sonnette d’alarme : il faut plus de moyens dans les salles de naissance.

Une femme par sage-femme, et puis c'est tout

Assistée de Clémentine Sarlat (Podcast La Matrescence), de Clémentine Galey (Podcast Bliss), d’Agathe Lecaron (Emission TV La Maison des maternelles) et d’Alyson Cavaillé (Tajinebanane), Anna Roy lance une pétition pour réclamer plus de moyens humains avec un message clair.

Pétition pour 1femme1sagefemme

Pour que chaque future mère soit accompagnée au mieux dans le cadre de son suivi prénatal et surtout lors de son accouchement, elles demandent qu’une sage-femme puisse s’occuper exclusivement d’une seule femme, à l’instar du one-to-one (de personne à personne) mis en place en Angleterre et dans d’autres pays européens. C’est un cri d’alarme, de douleur et d’impuissance face à la machine institutionnelle.

La naissance d’un enfant est un des actes les plus important dans une vie, pour les parents et le bébé, pour toute la famille et pour tous les soignants. Il est nécessaire et primordial que ce moment bénéficie des meilleures prises en charge.

Comme le propose la pétition : "Livrez votre histoire, écrivez-la, filmez-la, dansez-la et partagez-la avec les # suivants :     #Jesuismaltraitante    #Jesuismaltraitant    #Noussommesmaltraités

Et pour signer la pétition et soutenir les sages-femmes et les personnels soignants dans toutes les étapes de la maternité : www.change.org/jesuismaltraitante/

Merci à toutes et à tous.