Rééducation périnéale et Biofeedback

29 Août 2013 | par PérinéeShop | Le périnée, Rééducation périnéale

Lorsque notre périnée nous joue des tours et qu’il devient urgent d’intervenir dans le cadre d'une rééducation périnéale adaptée, il est important de faire le bon choix parmi toutes les méthodes qui existent, en fonction de ses besoins et de son ressenti.

En effet, si les conséquences d’une perte de tonicité du plancher pelvien sont facilement décelables, puisqu’elles se traduisent par des signes très concrets allant des fuites urinaires jusqu’aux descentes d’organes, en passant par les envies d’uriner incessantes, ou encore une baisse qualitative des relations sexuelles, par ailleurs, il est beaucoup moins aisé d’appréhender les mécanismes de ces dysfonctionnements.

En effet, le périnée n'est pas un muscle que l'on a l'habitude de faire travailler. De plus, il n'est pas facilement accessible, ni identifiable. Dès lors, lorsqu’il faiblit, il n’est malheureusement pas toujours évident de "sentir" les mouvements qui ne se font plus correctement. Lorsque l’on intervient en prévention, notamment au cours d'une grossesse, cette prise de conscience est encore suffisante pour accepter une remédiation à base de techniques manuelles douces, comme les cônes vaginaux, ou la gymnastique périnéale, qui supposent d’avoir encore un certain contrôle sur son périnée, pour sentir les mouvements de contraction.

Par contre, dès lors que le relâchement musculaire est trop important, les sensations sont altérées, voire totalement absentes, ce qui rend la rééducation particulièrement difficile, dans la mesure où il est impossible de savoir si le travail s’effectue convenablement. Dans ce cas, il est préférable d’avoir recours à un appareillage beaucoup plus sophistiqué qui va aider le patient ou la patiente à mieux sentir les muscles qu’il faut faire retravailler.

On utilise alors la technique du biofeedback, encore appelée "rétrocontrôle biologique".

Concrètement, il s’agit d’un appareil électronique relié à une sonde équipée de capteurs, à placer dans le vagin ou l’anus, qui va enregistrer tous les mouvements de contraction, et les traduire instantanément en un signal sonore et/ou visuel.

Faute de ressentir, le patient peut ainsi voir, ou entendre, s’il a bien pratiqué ses exercices de contraction. En fonction du résultat, il va pouvoir adapter ses efforts. Pour motiver, certains matériels permettent même de créer des objectifs d’une séance sur l’autre.

Et si malgré tout les résultats ne sont pas au rendez-vous, car le patient a encore du mal à provoquer lui-même des contractions, il est tout à fait possible de coupler la technique du biofeedback avec celle de l’électrostimulation, qui va stimuler le bon mouvement.

Plusieurs sondes et électrostimulateurs possèdent ainsi cette double fonction, le but étant que le patient soit rapidement conditionné pour reprendre le contrôle total de son périnée.

1 Commentaires

par Sam, Le 19/09/2020 à 15h00

Qui pourrai prescrite l ordonnance svp ? Merci

Bonjour, Seule la rééducation périnéale par biofeedback en cabinet de sage-femme ou de kinésithérapeute uro peut être prescrite par le médecin après avoir vérifié que vous en avez besoin.

Si vous souhaitez utiliser des appareils biofeedback à la maison, ce type d'appareil n'est pas pris en charge par l'Assurance maladie et ne sera donc pas prescrit par le médecin. bien cordialement, PérinéeShop

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message